Pour Fabio Quartararo, il était temps que cette saison se termine. Sur la mauvaise pente depuis Le Mans, selon son propre aveu, elle a connu son terme à propos de la course au titre le week-end dernier, avec le sacre de Joan Mir. Le Français espérait finir au moins sur une bonne note en quittant des couleurs Petronas qui l’ont révélé. Une consolation que ses avant-bras lui ont interdit…

Les qualifications ont été convenables, et Fabio Quartararo espérait bien capitaliser dessus pour construire sa course à Portimao. Pour cela, et surtout avec une Yamaha, il fallait réussir son envol. Une entreprise qui s’est avérée impossible, bien avant l’extinction des feux… Le Français regrette ainsi : « nous avons eu un problème avec le holeshot au départ, j’ai donc perdu quelques places » …

Il s’est tout de même lancé à corps perdu dans la bataille, tentant de s’extraire dans la mêlée. Des efforts d’abord récompensés. Mais la guigne, décidément, était restée collée à son cuir… « J’ai ensuite souffert du syndrome des loges à la moitié de la course, ce qui est vraiment bizarre car je n’ai jamais eu ce problème depuis que j’ai subi l’opération ». Une alerte qu’il faudra sans doute analyser cet hiver…

« Cette saison ne s’est pas terminée comme nous le voulions »

Sur sa course, le tricolore ajoute : « la dernière course a été assez excitante pour l’équipe et je n’ai malheureusement pas réussi à terminer comme je le souhaitais. Je voulais clore l’année avec un excellent résultat. La sensation avec la moto était bonne et je pense que nous aurions pu nous battre pour la cinquième à la huitième position aujourd’hui, c’est donc dommage que ce problème au bras ait empêché cela ».

Il termine : « nous avons remporté trois courses en 2020, mais ce n’est pas suffisant et cette saison ne s’est pas terminée comme nous le voulions. Ces deux années que j’ai passées avec l’équipe resteront cependant toujours dans mon cœur, car elles m’ont donné l’opportunité d’être dans le championnat MotoGP ». Deux années, dont celle-ci, qui devait être celle de la consécration se sera finalement la plus décevante, avec une simple huitième place au classement général, sous la menace du vainqueur du jour : Miguel Oliveira.

MotoGP Portimao J3 : classement




Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team