Maverick Viñales craquerait-il déjà ? On sait qu’il attend beaucoup de cette saison 2021 qu’il a déjà dit considérer comme essentiel pour sa carrière. Avec le départ de Valentino Rossi, il s’est présenté à l’ancienneté comme le leader du team officiel Yamaha et d’abord devant son jeune et nouvel équipier Quartararo. Lors de la première course au Qatar, il a semblé à l’aise dans ce costume de patron. Puis Doha a montré que ce n’était finalement pas acquis. Après le Portugal, il parait être retombé dans une impulsivité et un agacement qui sont ses travers. Mais cette fois, vu le contexte, il paraît bel et bien excédé. Tout a commencé à Portimao, après les qualifications…

Des qualifications à Portimao où il s’est retrouvé sanctionné après que les capteurs sur la piste l’ont eu dénoncé pour avoir effleuré la partie verte interdite de la piste. Maverick Viñales a donc été dépossédé de son meilleur chrono et rétrogradé jusqu’au douzième rang sur la grille de départ.

A partir de là, une rumeur a couru que l’officiel Yamaha serait entré dans une colère noire, allant voir les officiels et Dorna pour leur dire leur fait et menacer, paraît-il, de quitter le championnat. Une situation qui est ressortie dans les échanges sur son compte Twitter. L’Espagnol a répondu en démentant, félicitant même Dorna pour l’organisation de son championnat.

Mais les débats ont glissé sur le niveau qu’il affiche avec la M1 d’usine et certains ont demandé que cette machine soit donnée à Franco Morbidelli pour évaluer de ce qu’il en ferait. Viñales aurait alors répondu qu’il était disposé à donner sa Yamaha à qui la voudrait. Puis il a menacé de fermer son compte Twitter. Ce qu’il a finalement fait dans la foulée.

Viñales donne sa Yamaha à qui la veut

Voilà ses plus de 350 000 « followers » orphelins. Reste que tout ça nous révèle un Viñales excédé, faisant de son réseau social une victime expiatoire, un dégât collatéral d’une grande déception de voir, en 2021, des situations sur la piste vécues ces dernières saisons, et qu’il espérait ne plus jamais connaître. Pendant ce temps, son équipier Fabio Quartararo a sorti deux courses consécutives éblouissantes qui ont été autant de victoires probantes. Le Français est leader du championnat.

Au fait, si Viñales a été déclassé douzième sur la grille de départ et a fini onzième à Portimao, il était avec Bagnaia déclassé onzième car dépossédé d’un tour record qui lui donnait la pole position, mais fait sous le régime des drapeaux jaunes. Cependant, l’officiel Ducati a gardé ses nerfs pour faire une solide remontée en course qui l’a amené jusqu’à la deuxième place.

Viñales Portugal

Classement championnat MotoGP après le Portugal (3/19):

Quartararo Portugal

Crédit classement motogp.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP