S’il est un Grand Prix où Miguel Oliveira comptait oublier les déceptions vécues lors des deux dernières compétitions au Qatar, c’est bien celui du Portugal. Un rendez-vous national qu’il avait brillamment dominé 5 mois auparavant. Mais depuis, son pneu avant fétiche qu’il clame tant regretter n’est plus là. De la victoire en 2020 il est passé à la dernière place à un tour du vainqueur en 2021. Alors, forcément, le coup est rude à encaisser…

Les années se suivent et ne se ressemblent pas à Portimao pour Miguel Oliveira. Héros national il y a à peine quelques mois, l’officiel KTM est apparu comme un martyr sur ses terres le week-end dernier. Le Portugais poursuit ainsi son très mauvais début de saison qui ne lui a apporté que quatre points tandis que son équipier Brad Binder maintient la marque KTM à flot.

Le pilote de la RC16 est tombé au 5e tour dans le virage 14, puis s’est relevé et a pris un tour de retard. Il a quand même mis un point d‘honneur à rejoindre l’arrivée, 16e place et dernier. « Ce fut une journée très décevante pour nous », a reconnu le Portugais après cet échec à domicile. « Mon départ n’était pas si bon. Je n’ai pas pu activer le «holeshot» ».

Miguel Oliveira bloque sur le pneu avant disparu

Puis il revient sur cette histoire de pneu : « comme nous n’avons pas pu obtenir le pneu gagnant de l’année dernière à l’avant, j’ai eu beaucoup de mal à freiner, la moto bougeait beaucoup à l’avant. J’ai continué à manquer mes points de freinage, ce qui a rendu la tâche très difficile pour moi lorsque je voulais dépasser des adversaires ».

« Ensuite, j’ai perdu le contrôle du pneu avant dans le virage 14 », a regretté Oliveira. « J’ai rapidement repris la moto et j’ai continué. Je voulais offrir quelque chose à l’équipe. De plus, en raison des abandons, c’était presque suffisant pour les points. Je ne voulais pas décevoir mes fans au Portugal. Maintenant, nous devons oublier ce début de saison bâclé et nous concentrer sur l’avenir » termine Oliveira, désormais 20e au championnat.

MotoGP Portugal J3 : classement

Crédit classement motogp.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP