MotoGP Portugal J3 Bastianini (Ducati/9) : “j’ai étudié les autres pour comprendre”

par | 21 avril 2021

Le Champion du Monde Moto2 en titre Enea Bastianini est sorti par le haut d’une épreuve à Portimao qui l’a durement mis à l’épreuve. Les séances d’essais libres comme les qualifications n’ont pas été en sa faveur au contraire de son équipier Luca Marini sur la même Ducati GP19. Mais l’Italien est un travailleur acharné, une abnégation qui a porté ses fruits en course. Sous le drapeau à damier il s’est présenté bon neuvième, devant le même Marini relégué au 12e rang…

Le Grand Prix du Portugal n’a pas été simple pour les trois rookies engagés en MotoGP cette année. Jorge Martin a eu du mal d’entrée et à vouloir forcer pour s’en sortir, il a violemment chuté et s’est blessé. Luca Marini a au contraire compris très vite, ce qu’a vérifié son équipier Bastianini. Pourtant, à l’heure des comptes, c’est encore ce dernier qui a rendu la meilleure copie chez Avintia. Mais avant d’en arriver là, il lui a fallu bosser dur…

Un final que le départ de la course ne laissait pas présager. Cependant, Bastianini révise ses gammes même pendant les tours de Grand Prix… Parti 16ème il a d’abord glissé en 18ème position, mais après 25 tours, il a franchi la ligne d’arrivée à la neuvième place. « Je suis content de la course. Surtout, j’ai beaucoup appris », conclut-il après le Grand Prix du Portugal. « J’essaie de voir la première moitié de la course comme un test. Au début, j’ai étudié un peu les autres pour comprendre ce qu’ils faisaient différemment. Bien sûr, quand ils sont en retard, cela signifie aussi qu’ils ont du mal aussi. Mais ils ont plus d’expérience que moi. Cela m’a donc aidé à voir Rossi et Nakagami et à être plus rapide à la fin ».

« Nous ne nous sommes révélés que tardivement, mais nous l’avons fait », a déclaré le “Bestia”. « Dans les derniers tours, j’étais parmi les plus rapides. J’ai réussi à faire glisser la moto sans qu’elle soit nerveuse. Nous devons examiner les données et essayer d’être aussi rapide dès le début, et même plus rapide ».

Bastianini : « le problème, c’est que je n’ai pas réussi tout de suite »

Le rookie reconnait avoir a eu du mal sur les freins durant tout le week-end. « Nous avons vu à partir des données que les pilotes d’usine ont fait quelque chose de différent. J’ai essayé de le reproduire en course. Le problème, c’est que je n’ai pas réussi tout de suite », a déclaré le pilote Ducati. « Mon feeling s’est amélioré tour après tour et j’ai réussi à être rapide à la fin. Je suis heureux d’avoir réussi à franchir cette étape ».

Bastianini sait que des progrès sont encore nécessaires. « Malheureusement, je n’ai pas réussi à démarrer comme je le souhaitais. La roue avant s’est un peu levée et j’étais en difficulté. Nous devons commencer autrement et peut-être proposer une stratégie différente ».

La neuvième place signifiait la meilleure place acquise jusque-là par Bastianini en MotoGP : « bien sûr, il y a eu quelques chutes. Pourtant, je suis content du travail que nous avons fait. Maintenant, c’est parti pour Jerez, convaincu de notre potentiel. Nous savons que nous pouvons être devant là-bas » termine-t-il avec confiance.

Bastianini Portugal

MotoGP Portugal J3 : classement

Crédit classement motogp.com

 

Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing