Hervé Poncharal et ses troupes Tech3 KTM se réjouissaient de retrouver un tracé de Portimao qui avait été le champ de la victoire cinq mois plus tôt seulement, lorsqu’il s’agissait alors de clôturer la saison 2020. Un rendez-vous qui avait tourné à la démonstration avec un Miguel Oliveira intouchable sur sa RC16. Mais les choses tournent vite en MotoGP et cette nouvelle escapade au Portugal n’a pas été du même tonneau pour les Français équipés en motos autrichiennes. Néanmoins, ils ne reviennent pas bredouilles, ce qui est toujours mieux que la sécheresse des résultats regrettée par deux fois au Qatar. Les deux pilotes Petrucci et Lecuona ont en effet marqué des points.

Hervé Poncharal sait que cette saison sera plus compliquée que la précédente avec les KTM. Cependant, il y a des choses positives à retirer de ce Grand Prix du Portugal, qui a vu par exemple Brad Binder s’inscrire dans le top 5 avec la RC16 officielle. Côté Tech3, des points ont été récoltés. « Il faut toujours trouver le bon côté de tout le week-end et le côté positif est que nous avons nos deux gars, Danilo et Iker dans les points, qui sont les premiers points de la saison » commente le patron tricolore.

Il ajoute cependant aussitôt : « je sais, nous sommes assez loin, mais quand même, il y a un début. Si nous voulons être complètement objectifs, nous sommes loin. Les qualifications ont été difficiles, le début de la course a été difficile aussi »

Il détaille : « Danilo avait, je pense un bon choix de pneus avec le dur avant et arrière. Il était le seul et nous nous attendions à ce qu’il soit peut-être en meilleure forme les 10 derniers tours que les autres. Nous pouvions le voir rattraper les gars devant lui, mais pas assez. Il a fini à 0.176 derrière Marini. Je voudrais quand même le remercier de pousser autant qu’il le peut en ce moment. C’est encore un processus d’apprentissage. Nous devons comprendre de plus en plus comment nous pouvons l’aider à se sentir plus à l’aise et lui donner de meilleures sensations pour pousser plus loin. Comme je l’ai dit, les premiers points, ce qui est déjà une étape importante ».

Petrucci Portugal

Hervé Poncharal s’inquiète de Lecuona

« Iker, je dirais, le seul point positif est que nous avons obtenu un point, mais honnêtement, je ne sais pas quoi dire en ce moment. Je ne sais plus quoi dire et je pense qu’il ne sait plus quoi faire. Quand je me souviens d’Iker au tout début de l’année dernière, il était plein d’énergie, faisant parfois des erreurs, mais poussant. Cette année, pour une raison quelconque, il n’y a rien qui fonctionne, il n’y a pas d’étincelle. Donc, oui, nous avons obtenu un point, mais très, très loin » s’inquiète Hervé Poncharal sur son jeune loup.

« Nous devons parler, nous devons faire un débriefing. Nous avons vu que KTM est compétitif. Brad Binder a fini cinquième, je pense à 1,8 seconde du P2, ce qui est une autre bonne performance après le Qatar. Donc clairement, la moto est là. Nous ne voulons pas trop parler de choses techniques. Nous devons donner à nos pilotes un meilleur feeling, nous devons leur donner un peu plus faim et espérons que cela se produira à Jerez, qui est la quatrième manche du Championnat. C’est déjà la quatrième manche et tout le monde doit se réveiller et pousser ». Un message clair et à méditer jusqu’au 2 mai prochain, date d’échéance du Grand Prix d’Espagne…

MotoGP Portugal J3 : classement

Crédit classement motogp.com

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci, Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Tech3 KTM Factory Racing