Chez KTM, si on a des raisons de s’inquiéter au vu de la difficulté d’adaptation de la RC16 à la nouvelle allocation Michelin, on a aussi la grande satisfaction d’avoir un Brad Binder en pleine forme. En trois Grands Prix effectués cette saison, le Sud-Africain a marqué à chaque fois. Et il y met la manière. Ainsi, il s’est élancé 18e à Doha pour finir huitième. Les mêmes dix places remontées ont été constatées à Portimao. L’officiel de Mattighofen est parti 15e et a franchi la ligne d’arrivée cinquième, à seulement un peu plus de 6s du vainqueur Quartararo. Et encore, à l’entendre, il aurait pu faire encore mieux…

Trois Grands Prix ont été effectués cette saison et les équilibres s’établissent dans les écuries, qui différent des prévisions faites avant le lancement des hostilités. Ainsi, chez Yamaha, Quartararo a pris l’ascendant alors que Viñales voire Morbidelli avaient la faveur des pronostics hivernaux. Chez Ducati, Miller n’est pas encore à la hauteur et chez KTM, Oliveira se fait écarter par Brad Binder. Ce dernier a montré à nouveau sa grande forme à Portimao, lors du Grand Prix national de son équipier qui avait triomphé sur ses terres en novembre dernier. Un message fort.

Le solide Sud-Africain a dû remonter dix places pour s’intégrer dans le top 5, et pourtant, à l’heure du bilan, il n’était pas entièrement satisfait après avoir terminé 5e du Grand Prix du Portugal. Il commente ainsi : « à cinq tours de la fin, je sentais que j’avais une chance de monter sur le podium. Mais je n’ai pas fait assez de tours propres ».

Certes, devant lui, Miller, Rins et Zarco ont chuté, ce qui l’a fait d’autant progresser au classement. Mais au vu de la petite forme affichée par la RC16 en ce moment, la prestation est à souligner. « Je suis content de notre premier résultat dans le top 5 cette saison », a tout de même déclaré le vainqueur de Brno l’an passé.

Brad Binder : « je voulais vraiment monter sur le podium »

Mais il ne sombre pas dans l’euphorie. « Je voulais vraiment monter sur le podium. J’ai eu la chance d’obtenir un tel résultat. J’ai beaucoup remonté dans les cinq derniers tours. J’ai poussé aussi fort que possible. Mais je n’ai pas tout à fait réussi à faire des tours parfaitement propres.  Si je les avais faits, j’aurais au moins pu me rapprocher de la troisième place ».

Binder termine : « dans l’ensemble, j’ai donné le meilleur de moi-même depuis la 15e place sur la grille. Je ne me suis pas ménagé, j’ai tout donné. Merci à l’équipe. Elle a fait un travail impeccable et m’a donné une moto parfaite pour la course ». Brad Binder est à présent huitième au championnat à 40 points du leader Quartararo.

Brad Binder Portugal

MotoGP Portugal J3 : classement

Crédit classement motogp.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP