Pol Espargaró a terminé huitième sa première course comme pilote officiel Honda sous les prestigieuses couleurs Repsol. Dis comme ça, c’est tout juste convenable au vu du standing de l’écurie et du talent du pilote. Cependant, le nouveau venu sur la RC213V échoue seulement à moins de six secondes du solide vainqueur Viñales aguerri sur sa Yamaha. Mieux, l’équipier de Bradl a lâché trois secondes sur les deux premiers tours et seulement 2,9 s sur les 20 restants. La vitesse est là, il manque encore l’expérience sur la machine du blason ailé …

Et justement, cette expérience s’est en partie forgée sur le tracé de Losail durant ce premier rendez-vous de l’année du MotoGP. Ce week-end, Pol Espargaró retrouvera le même tracé, et il espère déjà pouvoir y donner une image plus conquérante. Reste qu’au contraire des collègues de marque logés chez LCR, il a vu l’arrivée en ne partant pas à la faute tandis que son équipier Stefan Bradl a terminé onzième.

Sur son Grand Prix du Qatar, Pol Espargaró déclare : « la huitième place n’est certainement pas la position à laquelle je voulais terminer » Il explique sur ce qui l’a amené tout de même à ce résultat : « j’ai eu deux problèmes. Le premier était douzième sur la grille. Cela a rendu mon travail très difficile. Je n’avais pas non plus assez d’expérience avec la Honda, je ne savais pas quoi mettre sur le pneu avant avec le réservoir plein. C’est pourquoi j’ai perdu beaucoup de temps avec les hommes de tête dans les premiers tours ».

L’Espagnol détaille : « dans le deuxième tour, j’avais déjà 3 secondes de retard sur le pilote de tête. Et je n’ai perdu que 2,9 secondes sur Maverick dans les 20 tours restants. Ce n’est presque rien ! J’ai dépassé quelques adversaires et j’ai gagné du temps. Il n’y a donc pas eu de manque de vitesse. Nous avons donc juste besoin de meilleures qualifications le week-end prochain ».

Pol Espargaró a plus appris en 22 tours que tous les autres jours passés sur la Honda 

Il ajoute : « c’était important de marquer aujourd’hui. C’est pourquoi j’ai fait attention au début, ce qui a contribué à ce déficit. Ma course pour rattraper était bonne. D’un autre côté, nous devons nous améliorer. Mais pour un début je suis content, nous avons terminé la course et avons reçu huit points. Et nous sommes maintenant prêts pour le deuxième week-end ici, qui ira certainement mieux ».

Justement, sur le futur Grand Prix de Doha, il dit : « je connais maintenant un peu mieux le comportement de la moto avec un réservoir plein. Je ne voulais pas faire de bêtises ni d’erreurs parce que je savais qu’en course, je peux apprendre le plus durant les 22 tours. Et je suis convaincu que j’ai mieux connu la moto à cette occasion que lors des quatre jours d’essais ici et les vendredi et samedi lors des essais et des qualifications ».

« C’était une compétition importante parce que j’ai pu m’améliorer dans un certain nombre de domaines. Je suis fier du travail que nous avons accompli. Mais notre objectif est de nous battre pour le titre mondial. Nous ne pouvons donc plus nous contenter de la huitième place ici lors de la prochaine course » prévient Pol Espargaró que l’on surveillera donc de près le week-end prochain…

Pol Espargaró sort renforcé du Qatar.

MotoGP Qatar 1 J3 : classement

Crédit classements : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team