Article actualisé en continu jusqu’à la fin de séance.

Le MotoGP se lance dans sa saison 2021 avec ce Grand Prix du Qatar qui s’annonce totalement ouvert, et d’autant plus que Marc Marquez est toujours forfait. Ce dernier est espéré pour la troisième manche au Portugal et en attendant c’est le tracé de Losail qui va faire office d’élément de recueil d’un paddock attentif à la crise sanitaire, au point d’offrir l’opportunité à ses ouailles de se faire vacciner. Au vu des essais libres comme des qualifications, c’est un duel entre Ducati et Yamaha auquel on s’attend pour cette entame de campagne. Mais les arbitres sont nombreux et de qualité …

Avant de se lancer dans la mêlée, faisons le point sur quelques statistiques qui éclairent toujours sur la physionomie du plateau. Ainsi, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) a décroché samedi sa toute première pole en MotoGP, en ayant pulvérisé le record du Circuit International de Losail.

Les six dernières qualifications ont à chaque fois été dominées par un pilote différent : Fabio Quartararo (Aragón), Takaaki Nakagami (Teruel), Pol Espargaró (Europe), Franco Morbidelli (Valence), Miguel Oliveira (Portugal) et désormais Francesco Bagnaia à Losail. La dernière fois qu’une telle série s’était produite c’était en 2018, entre les épreuves de Termas et de Montmeló 1

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), crédité du deuxième temps en Q2, n’avait plus atteint la première ligne depuis sa pole d’Aragón.

Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT) signait, ce samedi soir, le quatrième chrono. Il faut remonter à 2010 pour le voir aussi bien placé sur la grille du GP du Qatar. Parti deuxième cette année-là, l’Italien allait s’imposer dans la foulée. C’est également son meilleur résultat en qualifications depuis le GP de Catalogne.

Jack Miller (Ducati Lenovo Team), qui s’apprête à disputer sa 100e course en MotoGP, s’élancera de la cinquième place. Son objectif ? Empocher son troisième podium d’affilée, ce qui serait une grande première pour lui dans la catégorie.

Indépendamment du fait d’avoir atteint les 362.4 km/h en FP4, soit un nouveau record en vitesse de pointe, Johann Zarco (Pramac Racing) hérite de la sixième position sur la grille. En quatre Grands Prix disputés à Losail, le Français se sera donc hissé trois fois sur une de deux premières lignes.

Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) partira huitième de ce GP du Qatar. Jamais une Aprilia n’avait fait aussi bien dans le cadre de cette épreuve. Le Catalan et le constructeur entendent à présent empocher leur tout premier Top 5 en MotoGP.

Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) sera pour sa part neuvième. Il s’agit là de ses meilleures qualifications depuis le GP d’Europe. Le n°42 entend désormais inscrire le premier podium de Suzuki à Losail. Son équipier. Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) a eu le droit à ses 12e repêchages et c’est la troisième fois qu’il parvient à se sauver après les manches de Montmeló et de Misano 2019. Cette 10e place constitue par ailleurs son meilleur résultat en Q2 depuis le Grand Prix d’Europe, sa seule victoire en MotoGP à ce jour.

Enfin, Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu), classé 11e, fait office de premier représentant Honda. Jusqu’à présent, il y avait toujours eu au moins une RCV dans le Top 10 sur la grille à Losail. Que va nous donner cette édition 2021 à Doha. Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits jusque-là connus :

Qatar 1 MotoGP™

2019

2021

FP1

1’55.048 Valentino Rossi (Voir ici)

1’54.921 Franco Morbidelli (Voir ici)
FP2

1’53.380 Marc Márquez (Voir ici)

1’53.387 Jack Miller (Voir ici)
FP3

1’54.677 Marc Márquez (Voir ici)

1’54.676 Franco Morbidelli  (Voir ici)
FP4

1’54.854 Danilo Petrucci (Voir ici)

1’54.106 Maverick Viñales (Voir ici)
Q1

1’54.270 Cal Crutchlow (Voir ici)

1’53.577 Takaaki Nakagami (Voir ici)
Q2

1’53.546 Maverick Viñales (Voir ici)

1’52.772 Francesco Bagnaia (Voir ici)
Warmup

1’54.807 Danilo Petrucci (Voir ici)

1’55.147 Fabio Quartararo (Voir ici)
Course

Dovizioso, Márquez, Crutchlow (Voir ici)

Vinales, Zarco, Bagnaia
Record

1’53.380 Marc Márquez 2019
(1’53.183 Jack Miller au test 2021)

1’52.772 Francesco Bagnaia (Voir ici)

On note que 1 500 spectateurs sont recensés dans les tribunes. Selon Piero Taramasso, l’homme de Michelin tous les pilotes devraient être en full soft.  Il fait dans l’air et sur la piste, avec, toujours, un fort vent. Mais la piste est praticable.

Il fait 20,5° dans l’air et 22,5° sur la piste sur ce tracé où la nuit s’est installée maintenant.

Peu à peu les pilotes s’installent sur la grille…la tension est à son max!

Ça y est on est dans les starting-blocks pour une saison chaude bouillante! va y avoir du sport, en piste now pour la saison MotoGP 2021!

Les pilotes auront 22 tours à effectuer avec le vent qui est encore de la partie, à plus de 300km/h, on peut imaginer ce que cela peut donner, les cartes vont ainsi être redistribuées dans ces conditions particulières.

Choix des pneus tendres avant et arrière pour tous…

C’est parti et c’est Bagnaia  qui sort en tête au 1e virage devant Miller et Zarco.

Martin 4e passe Zarco mais ce dernier réplique. Chute de Petrucci. Quaratararo est 5e, Vinales et Rossi 7e et 8e.

Zarco très offensif passe Miller, le français est 2e tandis que Bagnaia tient bon à la tête des troupes.

Les Suzuki pointent au 8e et 9e rang: dans l’ordre Rins et Mir

Fabio garde la corde et passe sans souci Martin, l’officiel Yamaha est 4e, Vinales l’imite et s’empare de la 5e position.

Après 3 tours, les Ducati sont aux commandes avec Bagnaia, Zarco,  Miller. Quartararo, Vinales ferment la marche du top5.

Rins passe à son tour Martin, le pilote Suzuki est 6e, son coéquipier et champion du monde, Mir est 8e.

Le premier des KTM est Oliveira qui pointe au rang 11.

Zarco se rapproche de Bagnaia et Quartararo se débarrasse de Miller et s’empare ainsi de la 3e position.

Chute de Nakagami

Zarco est à 165millièmes de Bagnaia….il s’accroche notre Français! déterminé qu’il est…

Vinales fait l’effort et porte une attaque sur Miller qu’il passe, le coéquipier de Fabio occupe maintenant la 4e position.

Le top 10 est le suivant à 13 tours du but: Bagnaia, Zarco, Quartararo, Vinales, Miller, Rins, Mir, Aleix Espargaro, Martin et Oliveira. 

Vinales très offensif passe Quartararo, l’Espagnol est 3e. Miller ne lache pas et porte une estocade sur Quartararo il s’empare de la 4e position.  Fabio est maintenant aux prises de Rins très rapide qui est remonté comme un boulet canon.

Vinales attaque et Zarco il est maintenant 2e l’officiel Yamaha. Rins cravache dur et passe Quartararo. Le pilote Suzuki est 5e.

A 10 tours du finish, le top 5 est le suivant : Bagnaia, Vinales, Zarco, Miller et Rins 

Faites vos pronostics…

Chute de Marquez dans le virage 4

Rins finit par se débarrasser de Miller et pointe ainsi au 4e rang, Vinales y va et prend la tête des opérations devant Bagnaia, nouveau leader!

Le champion du monde en titre porte une attaque sur Quartararo et s’empare de fait la 6e position. Devant Vinales s’échappe, 1/2 d’avance sur son poursuivant, il la veut cette première victoire!

Zarco passe aussi Bagnaia, potentiellement 2e sur le podium notre tricolore !

Il reste 5 tours et Vinales devant maintient son écart sur Zarco : 0.678s. Bagnaia, Rins, Mir, Quartararo, Miller, Aleix Espargaro, Pol Espargaro et Bastianini composent la suite de ce top10

Mir long à se lancer arrive en force et dépasse son coéquipier Rins. Il a le feu en poupe et dans son collimateur l’Italien Bagnaia . Quartararo passe Rins et intègre maintenant le top5. Mir parvient dans la foulée à se débarrasser de Bagnaia. Il est 3e dans ce classement.

Zarco est maintenant sous la menace de Mir pour le profit de la 2e position…C’est chaud!

Dernier tour!

Vinales devant déroule…Zarco, Mir, ce podium??

Victoire de Vinales devant Zarco et Bagnaia! Mir s’est fait déposer par les 2 Ducati en pleine ligne droite..la haine pour le champion du monde!

Top10 : Vinales, Zarco, Bagnaia, Mir, Quartararo, Rins, Aleix Espargaro, Pol Espargaro, Miller et Bastianini. Rossi termine 12e.

Classement : 

Crédit classements : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP