Après avoir terminé son premier Grand Prix MotoGP de carrière au dixième rang au Qatar, Enea Bastianini espérait bien commencer son meeting de Doha sur les chapeaux de roues. Hélas, cela ne s‘est pas passé ainsi et le fait qu’il ne soit pas à 100% de ses capacités physiques en est pour quelque chose. La faute à une blessure ? Non, c’est la seconde injection du vaccin contre la Covid-19 qui le perturbe…

Enea Bastianini a clôturé la première journée d’essais libres du Grand Prix de Doha, deuxième manche du Championnat du Monde 2021, en 19e position. On est donc loin du résultat espéré pour entrer directement en Q2. Cependant, on se souviendra que samedi dernier, le rookie italien et Champion du Monde Moto2 en titre avait manqué son accession à la finale qualificative que pour 5 millièmes.

Bastianini : « j’avais peu d’adhérence et peu de confiance »

Sans doute, mais il était en meilleure forme. Bastianini explique : « cela ne s’est pas déroulé comme prévu, nous ne nous sommes pas améliorés par rapport au week-end dernier et nous devons donc essayer de comprendre pourquoi. Mon sentiment est que j’avais peu d’adhérence et peu de confiance à l’avant par rapport aux qualifications et à la dernière course ».

« Peut-être que je n’étais pas à 100%. Nous essaierons de nous améliorer samedi et je suis toujours confiant. C’est juste la FP2 et nous avons le temps de le rattraper. Dans la première attaque contre le chrono, je n’avais aucune prise, tandis que dans la seconde c’était un peu mieux. Maintenant je vais regarder la télémétrie pour avoir une idée plus claire » termine Bastianini qui se classe tout de même juste devant son équipier Marini. Les deux hommes ont des GP19 alors que les quatre GP21 sont dans le top 5 …

Qatar

MotoGP Qatar 2 J2 : chronos

 



Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing