Le nom d’Aramco, entreprise pétrolière d’état en Arabie saoudite, a été lié au futur team de Valentino Rossi en MotoGP, dès l’ébauche de ce dernier, par un énigmatique prince saoudien. Puis, au fil des semaines, la situation est devenue de moins en moins claire, quand un démenti est intervenu d’Aramco, lui-même partiellement nié avant que le Doctor finisse par se murer dans une attitude consistant à dire lors de ses nombreuses réponses qu’il n’était pas vraiment au courant de la situation, car très occupé, et que les journalistes lui causaient finalement plus de souci que l’avenir de sa future équipe en catégorie reine.

Valentino Rossi : « Je dois toujours répondre à beaucoup de questions concernant mon équipe de l’année prochaine, mais sincèrement je ne sais pas très bien : J’essaie de donner beaucoup de nouvelles mais je suis très concentré sur le reste. Je ne suis pas la personne à qui parler pour comprendre les dernières nouvelles concernant mon équipe l’année prochaine, simplement parce que je ne suis pas directement cela puisque je dois me concentrer pour piloter. Je l’ai déjà dit 20 fois mais vous continuez, pas vous, mais tous les journalistes, à poser les mêmes questions. Ça, c’est très difficile ! Le reste non. »

De cette nouvelle équipe, on sait seulement aujourd’hui qu’elle utilisera des Ducati et que Luca Marini en sera un des pilotes sur une GP22. On suppose également que Marco Bezzecchi sera son coéquipier et, devant le manque récurant d’annonce, on pensait sincèrement l’aventure saoudienne tombée aux oubliettes…

Du moins, jusqu’au 23 septembre dernier, où le site officiel MotoGP.com a publié une liste provisoire des teams Moto2 et Moto3 confirmés en 2022, en attendant la liste définitive qui sera émise par la FIM à l’occasion du GP de Valence le 11 novembre 2021.

Y figure dans la catégorie intermédiaire l’équipe “Aramco VR46 Team” en lieu et place de l’appellation actuelle “SKY Racing Team VR46”. Héritage d’un premier projet non remis à jour ? Non ! Car selon nos informations, avant de publier cette liste, l’IRTA a bien demandé à tous les teams d’en valider le nom par retour de mail.

Il pourrait donc sembler que le projet Aramco comme sponsor-titre soit toujours dans l’air chez VR46, et cela reçoit d’ailleurs apparemment confirmation par un article publié antérieurement mais actualisé récemment, toujours sur le site officiel, concernant la MotoGP.  Cette fois, l’appellation est “Aramco Racing Team VR46” sans précision de pilotes.

Alors, s’agit-il des dénominations définitives en prélude à une annonce qui pourrait finalement intervenir à Misano-2, ou de simples patronymes provisoires en attendant les listes définitives, avec éventuellement un autre sponsor-titre ?

Honnêtement, il est assez difficile de répondre car nous avons d’un côté des faits (les listes du site officiel MotoGP.com), et de l’autre des bruits de paddock semblant toujours très nettement indiquer que la piste Aramco s’est bel et bien perdue dans le désert !

Faîtes vos jeux ! Un autre indice ? Le fabricant de jeu Milestone ne fait figurer aucune des “marques” du prince saoudien (Tanal Entertainment, Maic Technologies, KSA New Cities) sur les motos du VR46, car ce ne sont pas des marques déposées. Étrange et fumeuse affaire dont on espère qu’elle se terminera bien pour la VR46…

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Luca Marini, Marco Bezzecchi, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : SKY Racing Team VR46