MotoGP, Quartararo récompensé aux FIM Awards : « Je sais ce que je veux en 2022 »

par | 5 décembre 2021

Fabio Quartararo, nouveau champion MotoGP, récompensé aux FIM Awards à Monaco. Le pilote Yamaha a des idées claires sur l’avenir et compte sur sa force mentale : « personne ne peut me déstabiliser ».

Par Luigi Ciamburro Corsedimoto

Fabio Quartararo a reçu samedi 4 novembre à Monaco la médaille de champion du monde MotoGP aux FIM Awards 2021. Le titre de champion du monde a changé sa vie, après Valence il a participé à de nombreuses manifestations, mais maintenant dix jours de détente l’attendent jusqu’au paddock de F1 à Abu Dhabi le week-end prochain. « A partir du 16, je commencerai vraiment à m’entraîner très, très dur » explique-t-il à l’AFP. « J’ai un agenda clair et je sais très bien ce que je veux pour l’année prochaine. J’ai encore plus de motivation que pour 2021 ».

On rappellera que le tricolore a participé aux illuminations de Noël dans sa ville natale, donné le coup d’envoi symbolique du match PSG-Nice, s’est envolé pour Monaco pour la cérémonie de remise des prix FIM… « Pour moi, c’est quelque chose de très grand de savoir que je suis et resterai le premier Français à avoir remporté le championnat MotoGP. C’est une énorme source de fierté. »

 

Les champions du monde 2021 : Pedro Acosta, Fabio Quartararo et Remy Gardner

Quartararo : “je fais de mon mieux pour être un modèle

Fabio Quartararo a réalisé un rêve d’enfant et espère être une référence pour de nombreux enfants. « Je suis vraiment fier quand les enfants viennent me voir et me disent que je suis leur modèle pour être pilote. Ce sont des choses qui me touchent vraiment. Cela me fait revivre les images de quand j’étais petit, quand j’attendais des heures pour voir Valentino Rossi. Cela me rend très heureux et je fais de mon mieux pour être un modèle. »

Le champion français a vécu des moments intenses depuis son entrée en championnat du monde. En 2015, il a été comparé à Marc Márquez, jusqu’en 2018, il n’a pas obtenu d’excellents résultats, en 2019, il est passé en MotoGP avec l’équipe Petronas. En 2021, il a pris le box de Valentino Rossi et a remporté le titre mondial. « Tous ces moments difficiles et de pression m’ont beaucoup appris pour la suite… Quand je suis sur la piste, je descends dans le but de gagner, pas d’entrer dans le top 5, et il n’y a personne qui puisse me déstabiliser. »

Début février, il retrouvera sa Yamaha M1 pour les essais MotoGP en Malaisie. Ce sera un test décisif pour voir si Iwata a répondu à au moins une partie de ses demandes. Il réclame plus de puissance en ligne droite, ce sera un facteur essentiel pour le renouvellement du contrat avec Yamaha. En attendant Fabio Quartararo va essayer de travailler ses points faibles : « je suis conscient des problèmes dans des  conditions mitigées et pluvieuses. C’est bien de connaître ses faiblesses et de travailler dessus. »

Article original Corsedimoto

Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP