Alberto Puig avait été l’artisan de l’arrivée de Jorge Lorenzo dans une équipe Repsol Honda dont il est le directeur. Avec ce recrutement, il réunissait un team alignant deux pilotes rassemblant douze titres mondiaux. On a vite parlé d’équipe de rêve, mais pour le dernier arrivé, l’aventure a tourné au cauchemar éveillé. A tel point que le réveil a été rude avec cette annonce de retraite faite ce jeudi en épilogue d’un Grand Prix de Valence qui sera le dernier de la carrière de Por Furea. Alberto Puig commente cette situation et s’ouvre déjà sur la succession…

Après le discours de Jorge Lorenzo officialisant sa prochaine retraite, Alberto Puig a commenté : « malheureusement, les événements n’ont pas bien tourné pour nous deux. La vérité est que Jorge et Honda ont tout essayé. Il a essayé, il est tombé. En testant, il a chuté à nouveau et, dans la mesure des possibilités de Honda, nous avons essayé de lui donner tout ce qui était possible avec notre moto, sachant que c’est notre moto et que nous ne pouvons pas la changer. »

« Sincèrement, chez Honda, on veut voir les pilotes devant, et ça n’a pas été le cas. D’un point de vue personnel, je pense que si Jorge a pris cette décision, c’est parce qu’il y a beaucoup réfléchi et que c’est la bonne pour lui. Je suis heureux qu’il ait pris une décision et qu’il soit convaincu de ce qu’il a fait. Vous devez toujours respecter la décision des pilotes » ajoute Puig.

Cela étant dit, le team manager insiste aussi sur le côté humain du Majorquin : « évidemment, les résultats n’ont pas été là. Non seulement cela ne m’a pas déçu, mais j’ai été agréablement surpris par ce pilote. Je n’ai pas découvert le niveau de Lorenzo, il a remporté cinq championnats. C’est dommage que nous ne l’ayons pas eu à son meilleur niveau. Mais en tant que personne, je l’ai découvert cette année. »

« J’ai été très impressionné. C’est une personne formidable, au grand cœur et Il s’est comporté comme un vrai gentleman lorsqu’il a décidé de faire ses adieux. Avec Honda, nous ne pouvons que le remercier pour la façon dont il a traité la situation dans son ensemble. Il m’a bluffé par sa gratitude envers les gens de l’équipe et envers Honda, ainsi qu’envers ma personne. Honnêtement, je vous mentirais si je vous disais de ne pas que je suis désolé. Cela n’a pas fonctionné et nous devons l’accepter par respect pour le pilote. »

Interrogé sur sa succession, Puig déclare : « nous n’avons pas encore pris de décision à ce sujet. Zarco et Álex Márquez sont tous les deux sur la liste, comme d’autres pilotes. Nous avons du temps pour réfléchir, nous ne sommes pas pressés. Et si Álex est sur la liste, ce n’est pas en raison de son nom de famille, mais parce qu’il est Champion du Monde de Moto2. »



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team