C’était le grand absent de la conférence de presse historique pour un Jorge Lorenzo qui a annoncé, à Valence, cet après-midi, qu’il en aura terminé avec sa carrière de pilote moto au soir du Grand Prix de Valence de ce week-end. Un forfait remarqué, mais Vale assure qu’il avait de bonnes raisons et que, de toute façon, cela ne signifiait nullement un désintérêt ou un retour à la froide relation de 2015. Bien au contraire… Le Doctor a même un poste chez Yamaha pour lui !

Entre Valentino Rossi et Jorge Lorenzo, la relation a d’abord été orageuse chez Yamaha. L’arrivée du Majorquin a été accueillie par un mur dressé par Vale entre les deux côtés du stand. Puis les choses se sont normalisées. Le Doctor se souvient : « nous avons eu tant de bons et de mauvais moments ensemble, notre relation a connu à plusieurs reprises des hauts et des bas. Je me souviens de l’année 2015, mais c’était un excellent coéquipier et cela a toujours été une motivation pour moi. »

Sur son absence parmi le public ayant assisté au discours de Por Fuera, il lève toute ambiguïté : « j’avais entendu parler de la conférence de presse, j’étais occupé, mais je ne m’attendais pas à voir d’autres pilotes. Je ne sais pas s’il y avait une invitation. Je ne savais rien, mais je pourrai toujours voir Jorge et le saluer » assure-t-il.

Il ajoute sur un déroulé des faits qui lui avait mis la puce à l’oreille… « Yamaha avait demandé à Zarco de devenir pilote d’essai et il avait dit non pour un accord avec Honda. J’ai fait le rapprochement et j’ai pensé que Jorge avait du mal à accepter ses résultats pendant que Honda pensait déjà à un remplacement. C’est dommage, nous perdons un excellent pilote, un de ceux qui sont vraiment forts. C’est dur, il faut être motivé. On doit avant tout avoir le goût de courir, sinon la vie devient difficile. Ce sont des décisions très personnelles, chacune ayant sa propre horloge naturelle. »

Cela étant dit, un Jorge Lorenzo à la retraite, c’est aussi peut-être une opportunité… « Lorenzo comme pilote test Yamaha ? Peut-être ! Je dois dire la vérité. Si Lorenzo revenait à la M1, il serait fort, il nous en faudrait beaucoup des pilotes d’essai comme lui. Je vais essayer de le lui dire… Le problème est que Jorge veut beaucoup d’argent et qu’il est un peu difficile de l’obtenir avec Yamaha. J’aimerais l’avoir comme pilote d’essai, il est très rapide et il pourrait nous aider. » A suivre ?



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP