MotoGP Raul Fernandez : “le team Tech3 est beaucoup plus fort qu’il n’en a l’air de l’extérieur”

par | 30 novembre 2021

Raul Fernandez sera un des cinq rookies de la saison 2022 en MotoGP, une identité qu’il partagera avec son équipier Remy Gardner, qui l’accompagne donc dans sa montée dans la classe supérieure. Le duo se retrouve au sein du team Tech3 qui n’aura sans jamais autant mérité son statut d’incubateur de talents pour son partenaire KTM. L’Espagnol a fait connaissance avec les Français lors des deux jours de tests à Jerez. Et il n’en dit que du bien.

Raul Fernandez a disputé le titre mondial en Moto2 dès sa première année dans la catégorie. Il y a un an, il sortait d’un Moto3 avec un palmarès convenable pour intégrer la catégorie intermédiaire et le voici déjà sur une MotoGP : « tout s’est passé si vite que c’en est incroyable » avoue l’Espagnol en faisant le bilan de son parcours. « En Moto2, j’étais arrivé pour apprendre et, au final, je me suis battu pour le championnat du monde jusqu’au dernier virage à Valence. Je n’aurais jamais pensé pouvoir être en MotoGP en moins de 365 jours ».

Et pourtant, c’est bien le cas. En arrivant au dernier étage de la fusée Grand Prix, Raul Fernandez a découvert les missiles MotoGP. Et voici ce qu’il en pense, après deux journées complètes passées à Jerez sur la KTM RC16 : « ce que j’aime le plus, c’est le freinage, c’est tout simplement incroyable, bien meilleur qu’en Moto2 » commence l’Espagnol. « De plus, la puissance est bien sûr incroyable, et les pneus aussi. En fait, toute la moto est incroyable ».

Puis il précise : « c’est difficile à comprendre quand vous venez du Moto3 et du Moto2, parce que là vous n’avez pas d’aides, et c’est ce qui me pose un problème et ce sur quoi je veux travailler. En MotoGP, avec autant d’aides, si vous laissez la moto trop penchée, vous n’avez pas de puissance, si vous la relevez trop vite, vous n’avez pas de puissance non plus, vous devez comprendre quand relever la moto ».

raul fernandez, motogp

Raul Fernandez : “nous avons un professeur imbattable qui est Dani Pedrosa

Il y a donc encore du chemin à faire, mais Raul Fernandez est au bon endroit pour faire ses gammes : « l’équipe Tech3 est beaucoup plus forte qu’elle n’en a l’air de l’extérieur, c’est une équipe qui a apporté beaucoup de personnes et de matériel pour nous. C’est très positif » se réjouit l’Espagnol qui peut aussi compter sur le renfort d’un formateur de choix : « nous avons un professeur imbattable qui est Dani Pedrosa. Son rôle ici est fondamental, je suis resté longtemps avec lui, il m’a beaucoup aidé. Pour cela, il est le meilleur professeur. Nous avons de la chance chez KTM de l’avoir ».

L’équipier de Remy Gardner, Champion du Monde de Moto2 en titre termine sur Motosan : « j’ai passé beaucoup de temps avec Dani, à discuter, avec Esteban Garcia aussi, je pense que KTM a fait un excellent travail en les ayant tous les deux à Jerez ». Raul Fernandez mettra à profit la trêve hivernale pour décliner un programme de renforcement musculaire que le patron de Tech3 Hervé Poncharal leur a recommandé. Rendez-vous pour la rentrée à Sepang début février pour en constater les résultats…

Raul Fernandez

Tous les articles sur les Pilotes : Raúl Fernández

Tous les articles sur les Teams : Tech3 KTM Factory Racing