Pour le clan Rossi, la trêve estivale est terminée et avant de retrouver la compétition sur la piste du Red Bull Ring, on occupe la toile pour se rappeler au bon souvenir de tous. Le fidèle Uccio comme son demi-frère Luca Marini ont fait comprendre que le Doctor n’était pas tout à fait dans l’état d’esprit d’un préretraité qui prépare son pot de départ en Styrie. L’intéressé lui-même donne son sentiment dans une vidéo estampillée Petronas. Cependant, les observateurs continuent à penser qu’il serait tout de même temps de passer à autre chose…

L’échéance approche au sujet de la décision à prendre à propos de l’avenir de Valentino Rossi. Côté opportunités, il n’y aurait plus qu’une Ducati dans sa propre écurie VR46 à considérer pour continuer la compétition. En effet, le patron des couleurs Petronas en Grand Prix Razlan Razali a déjà clairement dit qu’il souhaitait moins que tout que de poursuivre l’aventure actuelle avec le nonuple titré mis dans son box par Yamaha, profitant de l’occasion pour bien préciser son intention de se concentrer sur les jeunes. Un message qui est donc aussi pour Andrea Dovizioso.

C’est pourtant pour l’enseigne malaisienne que Valentino Rossi donne de ses nouvelles en livrant ses intentions pour la seconde partie de saison qui commencera dès le 6 août sur le tracé de Spielberg : « la première partie de saison n’a pas été fantastique pour nous, nous avons un peu galéré » dit-il d’un air presque grave qui montre aussi son implication. « Nous savons que c’est difficile car le niveau des pilotes et de toutes les motos en MotoGP est très élevé. Nous savons que nous devons nous battre dur, nous voulons et attendons plus. Nous voulons obtenir de meilleurs résultats et travailler dur pour la deuxième partie de saison ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par PETRONAS SRT (@sepangracingteam)

 

“Si j’avais été Rossi, après l’accident en Autriche avec ce risque fou, j’aurais dit assez”

Une motivation et une intention martiale qui ne collent pas vraiment avec l’idée d’un pilote qui va lâcher l’affaire. Pourtant, en coulisse, beaucoup aimeraient le convaincre de raccrocher casque et cuir. Ainsi, dernièrement, sur Moto.it, le manager de Petrucci Alberto Vergani a déclaré sur Rossi : « c’est un monument, mais à ce stade il est juste de changer de métier. Être si en retard est une pénitence, une star doit quitter en tant que star ».

Il ajoute : « si j’avais été Vale, après l’accident en Autriche avec ce risque fou, j’aurais dit assez. Dans la tête d’un champion comme Agostini, cela aurait été un signal à saisir. Valentino devra penser à autre chose, à l’équipe MotoGP. C’est un changement de métier qui est là. Et il fera aussi quelques courses automobiles ».

On rappellera que la rentrée se fera justement en Autriche, là où le signal n’aurait pas été saisi par Rossi, selon Vergani qui fait allusion aux épaves des motos de Zarco et de Morbidelli, en perdition après leur accrochage, et qui ont traversé la piste du Red Bull Ring en ne touchant miraculeusement personne. Rossi, mais aussi Viñales les avaient vu passer de très près.

Rossi



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team