Entre les Saoudiens et les hommes de Valentino Rossi engagés en Grand Prix, l’annonce a été faite d’une future grande équipe en MotoGP, élevée sur les fondations de la structure Avintia et avec des Ducati GP22 dedans. Une marque qui, par ailleurs, ouvre un peu plus sa collaboration avec Tavullia puisqu’elle s’en remettra à son académie pour le choix des pilotes. Les millions d’euros ne devraient pas manquer. A ceci près qu’on ne sait plus avec quels Saoudiens le deal a été féit puisque le pétrolier Aramco dément…

Or Aramco est le nom associé depuis le début de ce projet VR46 de grande envergure en MotoGP. Un parrainage qui vient d’être démenti par le biais d’un communiqué depuis la Grande-Bretagne aux mains du groupe Brunswick, dans lequel « Aramco confirme qu’il n’a pas signé d’accord stratégique avec l’écurie VR46 comme avec toute autre filiale MotoGP. Aramco n’a jamais eu de relation commerciale avec Tanal Entertainment, MotoGP ou une équipe ».

Saoudiens

Les Saoudiens doivent clarifier la situation

On ne peut être plus clair… Mais il y a quand même des Saoudiens qui se sentent concernés par cette aventure. Le prince Abdulaziz bin Abdullah Al Saud, patron de la holding Tanal Entertainment Sport & Media, est ainsi intervenu directement afin de tenter de clarifier la question. “Son Altesse Royale confirme que, comme déjà annoncé dans le communiqué de presse VR46 du 24 juin 2021, Tanal Entertainment Sport & Media annoncera dans les prochains jours une collaboration liée au sport moto international avec des détails connexes du projet avec VR46 dans le championnat du monde MotoGP” , lit-on dans une note publiée par Motosprint.

Il faudra donc attendre quelques jours pour clarifier les aspects d’une opération qui mérite en effet que l’on s’y attarde au vu des enjeux annoncés… Sur ce flou, Valentino Rossi a commenté : « je n’ai pas beaucoup suivi le dossier. Nous faisons tout de bonne foi, et j’ai personnellement parlé au prince Al Saud au moins huit fois , dont la dernière jeudi soir, où il a réitéré sa satisfaction du projet. Quand il s’agit de parrainages aussi importants, certains peuvent ne pas être contents, car ils le voulaient peut-être, mais à part ça, je pense et j’espère que tout est vrai“.

Saoudiens



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : SKY Racing Team VR46