Auteur du huitième chrono au terme des qualifications, Johann Zarco s’est élancé onzième à cause d’une pénalité à purger pour le Grand Prix de Sain Marin. Et c’est justement à cette place que le Français a fini sa course à Misano. Il visait un top 10 si bien que l’objectif a été raté de peu. Dit comme ça, tout semble simple. Mais en fait, rien ne l’a été…

Il y a d’abord eu une violente chute lors du warmup dès le début de l’exercice qui n’a donc pas pu être mis à profit pour valider les derniers choix techniques, et notamment celui des pneus. Ensuite, le départ n’a pas été une franche réussite, puisque Johann Zarco pointait dix-septième au terme du premier tour. Enfin, cette onzième place lui est aussi venue en raison des chutes des pilotes qui roulaient devant. Si bien qu’au bilan, il n’y avait pas de quoi vraiment se satisfaire. Et pourtant, Johann Zarco a ramené de Misano son second meilleur résultat depuis qu’il est chez KTM. Le plus beau score étant une dixième position en Catalogne…

« Le départ de la course a été très compliqué » commence l’équipier de Pol Espargaró, septième de la même course. « J’avais le pneu arrière medium et je ne me sentais pas bien avec. J’ai commencé le matin au warmup avec et je suis tombé directement dans mon premier tour, car il était trop froid du fait de la température de la piste à 9h20. »

« J’ai eu un high side inattendu. Bien que je ne me sois pas blessé, ma cheville m’a beaucoup fait mal par la suite. C’est pourquoi j’ai perdu quelques places au début de la course. Mais ensuite, je suis redevenu plus rapide et j’ai pu dépasser certains rivaux. C’était bien de finir la course. Surtout après ma chute à Silverstone » commente le double Champion du Monde de Moto2.

Après avoir chuté avec le medium arrière, le Français a pensé commencer dans la course avec le pneu arrière soft : « nous ne savions pas s’il survivrait aux huit derniers tours. C’est pourquoi nous avons choisi le pneu que la plupart des autres avaient choisi. Par rapport à la plupart des adversaires, j’avais monté le pneu avant soft en course. Mon sentiment était très bon et je n’ai eu aucun problème en course. »

Dans quatre jours, les pilotes MotoGP se retrouveront à Aragón, où se tiendra le prochain Grand Prix le week-end prochain. « J’ai eu quelques problèmes là-bas l’année dernière » a rappelé Zarco. « Mais la KTM a bien performé là-bas. Avant, je pourrai me détendre quelques jours à la maison. »

À la fin de la saison 2019, le pilote Red Bull KTM changera de moto. Pour 2020, l’option la plus réaliste consiste actuellement à devenir un pilote d’essai. « Si je vais bien, je pourrais peut-être revenir sur la grille du MotoGP en 2021. J’aimerais être sur une moto avec laquelle je peux gagner et qui me procure du plaisir en course. Je ne ressens pas cela avec la KTM. Si je suis pilote d’essai, il serait également important pour moi de faire des wildcards lors de certaines courses MotoGP. »

MotoGP Saint Marin Misano J3 : classement course

1 93 Marc MÁRQUEZ Honda 42’25.163
2 20 Fabio QUARTARARO Yamaha +0.903
3 12 Maverick VIÑALES Yamaha +1.636
4 46 Valentino ROSSI Yamaha +12.660
5 21 Franco MORBIDELLI Yamaha +12.774
6 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati +13.744
7 44 Pol ESPARGARÓ KTM +20.050
8 36 Joan MIR Suzuki +22.512
9 43 Jack MILLER Ducati +26.554
10 9 Danilo PETRUCCI Ducati +31.456
11 5 Johann ZARCO KTM +32.388
12 41 Aleix ESPARGARÓ Aprilia +34.477
13 53 Tito RABAT Ducati +35.325
14 99 Jorge LORENZO Honda +47.247
15 55 Hafizh SYAHRIN KTM +1’02.280
16 88 Miguel OLIVEIRA KTM +1’07.831
17 17 Karel ABRAHAM Ducati +1’24.666
18 30 Takaaki NAKAGAMI Honda 1 Lap
Not Classified
35 Cal CRUTCHLOW Honda 5 Laps
51 Michele PIRRO Ducati 6 Laps
42 Álex RINS Suzuki 12 Laps
63 Francesco BAGNAIA Ducati 16 Laps


Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP