Comme Brad Binder, Iker Lecuona et Valentino Rossi, Luca Marini fait partie de ceux qui ont tiré les marrons du feu lors du dernier Grand Prix d’Autriche en choisissant de rester en pneus slicks sous la pluie.

Résultat, après s’être élancé de la 17e position sur la grille de départ, le rookie de la Sky VR46 Avintia a réalisé son meilleur résultat en MotoGP en franchissant la ligne d’arrivée en cinquième position après avoir frôlé le podium.

Luca Marini : « Je dirais que nous étions très près d’entrer dans l’histoire, dommage pour la fin mais je suis heureux. Un weekend où nous avons bien travaillé depuis les premiers essais libres, la première moitié de la course sur le sec, j’étais très rapide. J’avais juste du mal sur la ligne droite par rapport aux autres pilotes. Ensuite, avec la pluie, j’ai été intelligent, j’ai commencé à calculer combien je perdrais avec le changement et finalement la décision de rester à l’extérieur était la bonne. Le dernier tour était trop pluvieux, j’ai essayé de me défendre de ceux qui avaient des pneus pluie et j’étais vraiment proche du podium. Je suis un peu déçu, mais je suis satisfait parce que j’ai pu rester calme et faire le bon choix. »

C’est dans cet état d’esprit motivé que le frère de Valentino Rossi se présente pour la première fois sur l’exigeant circuit anglais de Silverstone avec dans son viseur la zone des points et l’accès direct à la Q2.

Luca Marini : « Silverstone est un circuit compliqué et complet. Je ne sais pas comment notre Ducati s’adaptera ici, nous n’avons aucune donnée pour commencer. Ce sera plus difficile qu’en Autriche, mais nous avons fait deux bons weekends là-bas et ce sera une motivation supplémentaire pour bien faire. La météo est souvent incertaine, mais nous avons prouvé que nous étions rapides même dans ces conditions. »

Ruben Xaus : « Silverstone est un beau circuit : Une longue ligne droite et des freinages très appuyés. La météo est toujours compliquée, mais Luca vient d’obtenir un bon résultat en Autriche sur le mouillé. Ce Top 5 sera une motivation supplémentaire pour mieux affronter, et avec plus de confiance, la deuxième partie de la saison. C’est un circuit sans dénivelé, donc au freinage, pour garder la trajectoires, il est important de trouver un set up parfait. »

Avec 27 points au classement du championnat du monde, Luca Marini figure en 20e position, juste derrière son frère qui en possède 28 : De quoi bien s’amuser à Silverstone en famille…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Luca Marini

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing, SKY Racing Team VR46