Chez Yamaha, les choses sont en ordre, avec Honda, l’affaire est entendue et Suzuki a bouclé le dossier pour deux ans. Le chapitre pilotes au sein des teams usines de pointe ne concerne plus que Ducati. Et il se résume à une négociation tendue qui s’engage avec Andrea Dovizioso. Une veille connaissance puisqu’il est arrivé après le départ de Valentino Rossi. Les résultats ne sont pas mauvais avec trois statuts de vice-champion du monde consécutifs ces trois dernières saisons. Mais ce n’est pas l’amour fou et il va falloir en plus composer avec une crise qui va réduire les budgets. Cependant, pour le manager Simone Battistella, si ce dernier aspect est effectivement à évaluer, il n’est pas l’essentiel…

Maintenant que la saison 2020 est attendue pour être lancée à Jerez le 19 juillet, le marché des pilotes prend de la vitesse. Le cas de Valentino Rossi va être bouclé et celui de Franco Morbidelli peu avant lui. Pendant ce temps Andrea Dovizioso et Ducati sont en discussion. Et pourtant, pas la moindre course n’a eu lieu. Un paradoxe ? Non, et Simone Battistella explique pourquoi : il est déjà trop tard. « attendre Jerez, c’est nous amener au mieux dans la seconde quinzaine de juillet et il serait trop tard pour commencer à parler. »

« De plus, il s’agirait de conversations basées sur une ou deux courses, d’ailleurs menées sur la même piste, après une longue pause : il s’agirait donc d’une situation d’incertitude sur la valeur qui peut être donnée à un pilote ou à une moto. Les deux premières courses hypothétiques à Jerez sont sur une piste avec certaines caractéristiques qui favorisent ou désavantagent certains pilotes et motos, donc juger sur cette base serait de peu d’utilité. Nous pourrions tout aussi bien commencer à discuter entre fin mai et début juin » assure le manager de Dovizioso.

Justement, son pilote phare a semblé s’interroger sur la suite de sa carrière lors du confinement. Une impression qu’il veut effacer des esprits : « Andrea veut courir dans les bonnes conditions, donc au sein d’un projet et d’une structure en laquelle il croit, c’est un aspect fondamental. Il n’y a aucune raison de penser à un retrait imminent. » La motivation est donc toujours la même tandis que la base des négociations tourne autour du projet et des conditions : « l’histoire entre Ducati et Dovizioso est très importante pour nous deux » assure Battistella.

“Il faut donner une juste valeur aux performances”

Certes, mais parler de l’environnement, c’est aussi mettre en lumière des relations compliquée entre DesmoDovi et Gigi Dall’Igna : « de certaines tensions peut résulter un résultat positif, car on compare des personnages très forts qui ont un but commun, celui de gagner. Il peut y avoir une divergence d’opinion, l’important est de pouvoir canaliser ces énergies à la recherche d’un résultat ». Un vrai discours de manager, consensuel, apaisant… Mais l’argent dans tout ça ? Il n’entrerait pas en ligne de compte ? ce serait trop beau… « Nous devons donner la juste valeur aux performances : le pilote, l’équipe et la moto. L’argent est un problème que lorsque le pilote a le sentiment que sa valeur n’est pas reconnue. »

Il précise : « vous devez être objectif en admettant que nous sommes dans une situation particulière et que, très probablement, les ressources économiques des équipes pour les prochains contrats ne seront pas celles de l’année dernière. Cela s’applique également aux sponsors. Cependant, le problème d’argent est secondaire au projet, je travaille avec des pilotes avec qui je parle d’argent après avoir parlé de projets techniques. »

Le manager termine sur GPOne : « Dovizioso est serein pour son avenir, il veut évaluer toutes les options. » Il en aurait donc d’autre. Et il serait ainsi en position de force. Ce qui n’est pas le cas de ses autres poulains, à l’instar de Baldassarri en Moto2 : « les pilotes Moto2 devront attendre fin août ou début septembre pour voir s’il y aura des places disponibles en MotoGP. » Ce qui est loin d’être gagné…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team