Chez KTM, on réagit vite et on essaie de voir loin. Ainsi est menée la barque autrichienne dans les eaux des Grands Prix qui peuvent devenir troubles lorsque l’on approche le MotoGP. Car pour y tenir le cap il faut une réserve en liquide sous peine de faire des ronds dans l’eau. Une bonne gestion des ressources s’avère être nécessaire et c’est justement le patron Stefan Pierer qui appuie sur le nerf de la guerre. Il dévoile déjà ses batteries en assurant qu’il ne lancera pas ses troupes sur le marché des transferts 2020 qui s’annonce pourtant agité…

Cette prochaine année 2020 promet d’être riche en actualité en MotoGP. Sur la piste bien sûr mais aussi dans les coulisses. Car tous les contrats des ténors seront à revoir. Mais d’ores et déjà, le patron de KTM Stefan Pierer assure que sa marque ne participera pas à ces futures enchères…

L’Autrichien prévient ainsi sur Speedweek : « nous restons avec nos jeunes pilotes. Nous avons encore des réserves en personnels. L’équipe Ajo Moto2 sera ainsi composée de Jorge Martin, champion du monde de Moto3 2018 ». Pol Espargaró, Brad Binder pour son team usine, puis Miguel Oliveira et Iker Lecuona pour la structure satellite Tech3 sont donc dans le paysage pour un moment.

Certes, mais si l’un des quatre souhaite s’en aller voir ailleurs ? Stefan Pierer se montre rassurant : « nos pilotes MotoGP ont tous grandi avec Red Bull et KTM. Cela crée une relation différente. Notre objectif est de garder tous ces pilotes avec nous. Nous n’avons pas l’intention de devenir actifs sur le marché des transferts en 2020. Nous aimerions investir cet argent dans la moto du MotoGP. »

On rappellera qu’il y a deux ans, le même Pierer jurait à qui voulait l’entendre que mettre 25 millions d’euros sur un pilote pour deux ans était une ineptie. Il parlait alors de la démarche Ducati vers Jorge Lorenzo. Mais avec une telle démarche, le patron n’obère-t-il pas définitivement ses chances d’avoir Marc Márquez dans son box ? Il avait aussi répondu au sujet de cette perspective avec cette phrase : « s’il gagne, ce sera grâce au pilote. S’il est vaincu, ce sera à cause de ma moto. »

Il ne reste plus qu’à espérer pour KTM que leur moto s’accorde parfaitement avec au moins un de ses quatre pilotes actuels pour faire la différence.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP