En ce samedi 7 août 2021, Jorge Martin a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit du Red Bull Ring, au terme de la deuxième journée du Grand Prix MotoGP de Styrie en Autriche.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos de l’Espagnol du team Pramac qui a obtenu ce samedi sa deuxième pole position en MotoGP, après celle du Grand Prix de Doha, dans une année de rookie véritablement en forme de montagnes russes…

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de  sans la moindre mise en forme.


Quelle qu’en soit la raison, force est de constater que Jorge Martin et le Red Bull Ring, ça matche !

Le madrilène de 23 ans est monté à quatre reprises sur le podium lors de ses six visites au Red Bull Ring : deux troisièmes places en Moto3 (2017 et 2018) et une victoire (sa première dans la catégorie) et une deuxième place en.Moto2 l’année dernière. Lors de la deuxième course de 2020, il a même franchi la ligne en première position, mais a été rétrogradé en deuxième position pour avoir dépassé les limites de la piste dans le dernier tour. Pour les deux courses Moto2 qui se sont déroulées au Red Bull Ring l’année dernière, il s’était qualifié en deuxième position.

Le GP de Styrie 2021 est la première course du pilote Pramac Racing sur une MotoGP au Red Bull Ring, mais la pole position acquise aujourd’hui ne risque pas de faire baisser ses statistiques en Autriche…

L’Espagnol s’est exprimé en conférence de presse.

Jorge Martin : « Globalement, cela a été globalement une très bonne journée pour moi. Normalement ici, j’ai toujours été compétitif dans le passé et j’ai l’habitude d’être rapide, mais vous savez, en arrivant ici en MotoGP tout est différent et je m’attendais pas à être aussi compétitif. Mais aujourd’hui, dès ce matin, je me suis senti compétitif avec le pneu médium, puis nous avons passé le tendre et j’ai été proche de la tête. Je me suis aussi senti en confiance en FP4 et je me suis dit que j’étais peut-être l’un de ce qui pouvait faire la pole position. Dans le premier run, j’ai pas mal attaqué mais j’ai commis beaucoup d’erreurs. Même si je suis sorti dans le vert, j’ai fait 23.1, ce qui n’était pas si mal. Puis, au deuxième essai, j’ai fait de mon mieux et j’ai attaqué à la limite, et même si je me suis fait une chaleur et que j’ai presque chuté, j’ai pu arrêter la moto. Terminer en pole position est fantastique. Je ne me serai jamais attendu à cela avant d’arriver sur cette piste mais je suis heureux et prêt pour demain. »

Après tout ce qui vous est arrivé, la pause estivale était vraiment la bienvenue…
« Oui, comme vous pouvez le voir, le break estival a été très bien pour moi car j’avais dû abandonner lors de la dernière course à Assen à cause de ma condition physique. J’étais vraiment en colère contre moi-même à cause de cette situation. J’ai pu transformer cette situation en motivation durant l’été et je me sens bien mieux. Peut-être pas à 100 % et peut-être que je peine dans les derniers tours, mais je me sens très bien. Je me sens confiant. Après le podium au Qatar, mon mental s’est libéré et je ne me concentre pas uniquement sur le podium : Il faut simplement travailler et progresser. »

Pensez-vous qu’il est possible de refaire la même course qu’au Qatar ?
« Au Qatar, c’était ma deuxième course et je ne me sentais pas assez confiant pour me battre pour la victoire, ni même pour le podium. Et au final, j’ai fait une très bonne course. Ce weekend, je me sens plus confiant. Bien sûr, je pense qu’il sera très difficile de se battre pour une victoire mais il me semble possible de se battre pour le podium. J’essaierai d’avoir un très bon rythme et de m’échapper si je le peux, et sinon je suivrai ces deux gars qui sont assez rapides. Nous verrons bien ce que nous pourrons faire. »

Comment avez-vous passé vos cinq semaines de vacances pour être en meilleure forme ?
« Après Assen, j’avais une blessure musculaire à mon biceps droit. Je suis allé voir le docteur qui m’a recommandé d’arrêter un peu de m’entraîner pendant une semaine et demie. J’ai alors arrêté et ensuite j’ai seulement travaillé sur certaines parties spécifiques de mon corps où je souffrais le plus, comme les mains et les épaules. Acquérir plus de force était très important pour moi et je peux maintenant voir le résultat. Donc tout était bien et c’est pourquoi c’était si important. »

Comment expliquez-vous que vous avez toujours été très rapide en qualification, quelle que soit la catégorie et la moto ?
« Normalement, je suis rapide sur tous les tours chrono mais je ne sais pas pourquoi. Vous avez pu le voir en Moto3 mais en Moto2 j’ai seulement fait une pole, donc je n’étais pas aussi rapide que ça. Je pense que je peux donner toute mon énergie sur un seul tour. Quand je termine ce tour, je suis encore plus fatigué qu’après une course, car je ne sais pas comment mais je peux mettre toutes mes forces et toute ma concentration dans ce tour. C’est pourquoi je suis rapide. »

Dani Pedrosa a très bien performé ce weekend avec la KTM de l’année prochaine. Comment jugez-vous sa performance et cela vous inquiète-t-il ?
« Je suis heureux pour lui car, à coup sûr, c’est bien d’être compétitif quand vous revenez. Il est bien. Il a aussi fait beaucoup de tours ici, il a beaucoup testé et il est habitué à cette piste. J’ai parlé à Pecco avant (la conférence), et peut-être qu’il peut signer chez Petronas et qu’on pourrait le voir sur une Yamaha (sourire) mais je pense que ce sera difficile. Mais oui,  je suis heureux pour lui et c’est bien aussi pour nous de courir avec une légende comme Pedrosa. »

S’il pleut beaucoup demain, pensez-vous que reporter la course de lundi serait une bonne idée ?
« Je pense que nous n’avons pas à décider cela mais bien sûr s’il y a beaucoup beaucoup, beaucoup de pluie, il y a comme une rivière dans le virage #2 et c’est peut-être mieux d’attendre. Pas lundi parce que je dois rentrer chez moi (sourires) mais peut-être plus tard. Ici, normalement, quand il pleut il pleut beaucoup puis ça s’arrête. Mais si c’est une pluie normale, je suis OK pour courir. »

 

Classement de la Qualification 2 du Grand Prix de Styrie MotoGP au Red Bull Ring:

Classement de la Qualification 1 du Grand Prix de Styrie MotoGP au Red Bull Ring:

Crédit classements : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Martin

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing