La Styrie avec le Red Bull Ring est redevenue en un samedi de qualifications en MotoGP une piste Ducati. Quatre Desmosedici sont en effet dans le top 6 soit sur les deux premières lignes de la course de ce dimanche. Seuls, le leader du championnat sur Yamaha qu’est Quartararo et Joan Mir Champion du Monde en titre sur la Suzuki accompagnent les GP21. Voilà qui promet en course, et d’autant plus que la pluie devrait refaire son apparition…

Un élément qui chamboulera tout tellement il a affolé le plateau lorsqu’il a sévi lors de la FP2 du vendredi. A cette occasion, les pilotes ont découvert une piste à la limite du praticable, Joan Mir la stigmatisant comme dangereuse tandis que Quartararo a eu du mal à y trouver ses marques… Dans ce cas, un Savadori commencera la danse de la pluie sur son Aprilia. Dans ces conditions, l’Italien, anonyme sur le sec, est en effet redoutable.

Derrière, il y a justement une Aprilia, celle d’Aleix Espargaró qui mène le reste du peloton au nez et à la barbe d’un Marc Marquez qui a chuté lors de la Q2. Derrière l’officiel Honda, il y a aussi un Viñales sur lequel on ne peut rien prédire mais qui a montré en Styrie qu’il ne s’occuperait de personne une fois en piste. Et il n’est pas maladroit sur un tracé humide…

Dans les catégories intermédiaires, l’indécision est aussi de mise et notamment en Moto2 où les deux équipiers Ajo jouant le titre ont leur sort assuré en MotoGP dans le même bercail. Il n’est donc plus nécessaire de se faire des politesses…

Styrie

MotoGP Styrie J3 : les horaires

Styrie