MotoGP Test Jerez J2 LIVE : le dernier jour de piste de l’année en direct !

par | 19 novembre 2021

Le premier jour des tests IRTA de la classe MotoGP organisés sur le circuit de Jerez a vu de nombreuses innovations sur la piste. Et pour cause : il s’agissait du premier test dans une perspective d’un MotoGP 2022 qui promet d’ores et déjà d’être passionnant…

Cinq rookies, Marco Bezzecchi sur la Ducati du Team VR46, Fabio Di Giannantonio sur la Ducati du Team Gresini, Darryn Binder sur la Yamaha du Team RNF (ex Petronas) et Raúl Fernandez et Remy Gardner sur la KTM RC16 du Team Tech3 ont appréhendé leur nouveau monde. Des nouveautés sont aussi de mise du côté des équipes. Ainsi, pour la première fois depuis de nombreuses années, l’équipe Gresini a pris la piste en tant qu’équipe indépendante. Le VR46 Racing Team a fait ses débuts avec le rookie Marco Bezzecchi, flanqué de Luca Marini, tandis qu’Andrea Dovizioso a pu tester la version 2022 de la Yamaha M1, dans le nouveau-né Yamaha RNF Team, né des « cendres » du Team Petronas. “Dovi” a été rejoint par Darryn Binder, qui est passé du Moto3 au MotoGP.

MotoGP | Jerez Test Jour 1 : Bezzecchi, "Un jour"

Le plus rapide à la fin de la première journée a été Takaaki Nakagami, qui a réalisé le meilleur tour avec un temps de 1’37.313. Le pilote japonais du Team LCR, qui a également pris la piste avec le prototype de la moto 2022, a devancé trois Ducati, dans l’ordre celles de Johann Zarco (Pramac), Enea Bastianini (Gresini) et Francesco Bagnaia (Team Factory). Zarco n’était qu’à 43 millièmes derrière les Japonais et à son tour devant Bastianini de seulement 46 millièmes. L’ancien pilote d’Avintia ne devance Bagnaia que de 13 millièmes.

Chez Ducati, les officiels Bagnaia et Miller disposaient chacun d’une moto 2022 avec le nouveau moteur, tandis qu’à Pramac il n’y avait qu’une Desmosedici 2022 à partager entre le Français et Jorge Martin. Tous les autres pilotes Ducati disposaient de la moto 2021.

Maverick Viñales avec Aprilia a signé le cinquième temps devant la Suzuki d’Alex Rins, la Yamaha Factory de Franco Morbidelli et la Ducati de Jack Miller. Fabio Quartararo (Yamaha Factory) et Brad Binder (KTM Factory) clôturent le Top Ten. Le meilleur rookie a été Raul Fernandez, qui sur la KTM RC16 de Team Tech3 a établi le 19e temps à 1.770s du sommet. Son coéquipier Remy Gardner, champion Moto2 2021 et diminué par une blessure aux côtes, a terminé 24e, à 2.857 secondes de Nakagami.

Que va nous réserver cette seconde journée à Jerez qui est aussi la dernière occasion de voir des MotoGP en piste avec les pilotes titulaires ? Avant de répondre à cette question, voici un rappel du classement établi par un jeudi ensoleillé mais aussi venteux.

Jerez

20°dans l’air et une piste à 14.3° illuminée par un beau soleil sont les conditions proposées aux pilotes pour les 08h00 d’exercice. Personnen ne prend la piste à l’ouverture des hostilités. Le terrain est encore trop froid… Après les tests de Jerez, les pilotes bénéficieront d’une longue trêve hivernale : ils seront de retour en piste le 5 février pour les tests de Sepang. La nouvelle saison débutera officiellement le 6 mars au Qatar, avec le premier Grand Prix 2022.

Pol Espargaró est le premier à se risquer hors des stands. il met la première référence en 1’37.955. Dani Pedrosa lui emboite le pas sur la KTM.

10h35 : Mir prend la tête avec 1’37.907. Derrière lui : Pol Espargarò, Dovizioso, Vinales, Bezzecchi et Aleix Espargarò.

L’Aprilia s’en sort très bien dans cette première phase d’essais : Viñales est en troisième position, suivi de son coéquipier Aleix Espargaró. 

10:52 TOP 10: Nakagami, Mir, P.Espargarò, Rins, Quartararo Vinales, Oliveira, B.Binder, A.Espargarò, Dovizioso et A.Marquez mène le reste du peloton. Nakagami , après avoir été le meilleur lors de la première journée d’essais, est donc actuellement en tête lors de la deuxième journée avec une performance en 1’37.672.

Après une première journée d’essais avec quelques difficultés, Quartararo réalise ce qui représente actuellement le deuxième meilleur temps en 1’37.816.

MotoGP | Test Jerez: la seconda giornata in DIRETTA (live e foto)

Les temps après une heure de test

Alex Rins tombe dans le virage 6, provoquant la première chute de la journée. Un nouveau détail apparu sur la Ducati de Bagnaia et c’est un nouvel échappement, beaucoup plus long :

 

La nouvelle version de la Desmosedici commence à porter ses fruits : Bagnaia dépasse Nakagami et prend la tête avec une chrono en  1’36,872.

Voilà l’image qui effraie tout le monde pour 2022…

Il est midi, bon appétit !

Miller et Bagnaia ont deux motos différentes disponibles : une avec un nouveau carénage et une dans la version 2021.

Raul Fernandez est stoppé par un problème technique. Voici les chronos à l’heure du déjeuner.

Voici les chronos à l’approche des 13h00 :

Comme cela s’est produit lors du premier jour d’essais, Dovizioso roule avec le prototype M1 en version 2022. Pol Espargaró a également utilisé le prototype Honda 2022. Première chute pour Darryn Binder. Le pilote va bien.

13h35 : sur la piste on trouve seulement les frères Binder et A.Marquez. Les pilotes prennent leur pause déjeuner. Plus que quatre heures avant la fin de journée mais Suzuki a déjà annoncé que ses pilotes feraient leur débriefing vers 14 heures…

Classement à 14 heures :

Pendant un long moment, Fabio Quartararo a été le seul pilote en piste. Il vient d’être rejoint par Takaaki Nakagami mais les pilotes se plaignent du vent qui vient rendre très difficile toute comparaison d’éléments.
Il est donc possible que beaucoup de pilotes arrêteront cette dernière journée assez tôt.

Aleix Espargaro et Miguel Oliveira sont de retour en piste alors que le team Pramac annonce aussi la fin des essais à 15 heures pour Jorge Martin et Johann Zarco.

Le record de Maverick Vinales en 1’36.584 a tenu bon jusqu’à présent mais il est incontestable que les Ducati font peur, au moment de partir en vacances. La démonstration réalisée à Valence a marqué les esprits et le chrono effectué par Francesco Bagnaia lors de ce test relègue tout le monde à près d’une demi-seconde au classement combiné et même à 8 dixièmes lors de cette journée très venteuse.

Le doute, voire l’appréhension, s’immisce donc clairement dans les esprits de la concurrence, même si aucune information concernant les pneus utilisés n’est diffusée, y compris aux teams eux-mêmes …

Johann Zarco décide d’en remettre une petite couche avant son débriefing. Déjà auteur du plus grand nombre de tours hier (79), il l’est encore aujourd’hui avec 53 unités effectuées… pour le moment.

Classement à 15 heures :

Lors du débriefing Suzuki (ce qui finalement ne veut pas dire que les essais sont terminés puisque son coéquipier a repris la piste), Alex Rins a souligné l’importance de Sylvain Guintoli, dont les commentaires poussent Suzuki dans la même direction que lui.

A 15h30, au moment où on l’attend pour son débriefing, Johann Zarco est en train d’améliorer ses deux premiers secteurs sur la piste… 🙂

En piste, Bagnaia, Vinales, Quartararo, Mir, Brad Binder, Morbidelli, Zarco, Marquez, Fernandez, Guintoli, Bezzecchi, Darryn Binder.

Maverick Vinales réalise le 2e temps de la journée, à 0,787 millièmes de Pecco Bagnaia.

Un peu avant 16 heures, les choses s’animent avec tout d’abord la 4e place d’Alex Marquez puis la 2e de Fabio Quartararo, mais toujours à 7 dixièmes de Francesco Bagnaia.

Classement à 16 heures :

Nous avons interrogé Johann Zarco sur la performance de Pecco Bagnaia. En gros, il a passé les pneus tendres avant que le vent se lève…

A 16h07, Pol Espargaro bondit à la 3e position, puis à la 2e au passage suivant. Joan Mir s’empare de la 4e place.

Jack Miller intègre le top 10, Alex Rins réalise le 2e temps, à 0,551 de Pecco Bagnaia.

Fabio Quartararo produit son effort mais bute sur le 4e secteur. Après quelques tentative, El Diablo parvient cependant à reprendre la 2e place, à 0,525 puis 0,452 seconde de l’Italien.

Classement à 17 heures:

Il fait encore jour à jerez, mais les températures descendent. Lorenzo Savadori et Brad Binder sont toujours en piste mais on ne s’attend plus à des améliorations significatives.

On note la performance du rookie Fabio Di Giannantonio qui mène le bal des débutants, juste derrière les deux pilotes Pramac. Si les Ducati commencent à être conviviales avec les débutants, “on est mal, on est mal !”

A 17h45, la piste est silencieuse et il semble bien que l’année MotoGP 2021 soit terminée…

Classement J2 :

Classement combiné J1/J2 :

Crédit classements : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Takaaki Nakagami

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda