La première des deux journées de tests d’Andrea Dovizioso sur l’Aprilia à Misano était l’un des deux événements attendus ce mercredi, en provenance d’Italie. Le second concernait la VR46 réunissant les capitaux saoudiens d’Aramco et des Ducati dernier cri dans un box tout neuf. Mais concernant ça, on attend toujours. Pour le roulage avec la RS-GP, l‘échéance a été en revanche respectée. Romano Albesiano, le chef technique d’Aprilia, l’a même suivie de près alors qu’Assen l’attend pour ces prochaines heures…

Andrea Dovizioso a repris ses tours de piste avec la RS-GP après Jerez et le Mugello. Il est cette fois à Misano et il a consommé la première des deux journées consacrées à une opération qui doit aider à une décision en vue de la saison 2022… « Nous avons beaucoup de choses différentes à tester pendant ces essais, par exemple un embrayage. En même temps nous cherchons toujours une configuration idéale pour Andrea, que nous n’avons pas encore trouvée, en raison de la quantité réduite de travail que nous avons pu faire dans le test précédent », a déclaré Albesiano pour Motosprint.

Dovizioso excellent en pilote tests en attendant plus si affinités

Les premières sensations de Dovizioso avec l’Aprilia ont été les suivantes : « pour le moment, il a confirmé les indications du premier test, il y a donc des aspects positifs et d’autres négatifs. Ces derniers se réfèrent principalement au centre de la courbe : cette moto doit être menée d’une manière un peu particulière, et avoir des références d’Andrea peut certainement nous aider ».

Et pour 2022 ? « Pour le moment, nous avons déjà d’autres tests prévus avec Andrea, mais au-delà, rien », reconnait Albesiano. « Travailler avec lui est très agréable, car il est analytique mais sans vouloir tirer de conclusions. Il peut donner de très bonnes indications liées à ses sensations, et pas grand-chose d’autre, ce qui me semble bien pour un pilote d’essai. Si Andrea veut passer de pilote d’essai à pilote, nous sommes là pour lui ». Ou pas si Dovi tergiverse de trop. Le directeur sportif Massimo Rivola a déjà prévenu que sa patience ne saurait être ductile.

Andrea Dovizioso Aprilia



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini