Le sourire, même timide et même s’il n’est pas encore celui du soulagement, qui barrait le visage de Johann Zarco au terme du Grand Prix de Catalogne, ne s’est pas effacé à la fin des tests de Barcelone. Un exercice qui s’est effectué sur le même terrain de jeu de Montmeló où s’était déroulé la course de la septième manche du championnat. Au bilan, pour le Français, un meilleur chrono et des nouveautés intéressantes sur la Rc16, dont un nouveau châssis.

Certes, tous les chronos des protagonistes se sont peu ou prou améliorés sur une piste catalane plus accueillante, mais pour le Français en pleine crise d’adaptation sur la KTM, chaque bon moment et chaque impression favorable comptent. Et l’on sait que le MotoGP est aussi, voire surtout, un sport mental.

Alors lorsque le compatriote de Fabio Quartararo pointe meilleur pilote KTM avec un chrono de 1’40.197 et plus rapide que son meilleur temps du week-end qui était de 1’40.427, il ne peut qu’être satisfait de sa journée d’essai. « J’ai été plus rapide lors des essais que lors des qualifications samedi » a déclaré le pilote cannois âgé de 28 ans. « Alors je peux être content. Mes sensations se sont améliorées et j’ai un meilleur contrôle de la moto. Nous devons donc continuer à travailler ».

« En tant que pilote d’usine, vous avez toujours beaucoup à faire lors des tests, nous avons défini la direction à suivre. Nous avons essayé un nouveau châssis et une nouvelle selle pour améliorer les sensations » a poursuivi Zarco. « Le test est une tâche difficile. Si vous changez des choses sur la moto, vous vous sentirez peut-être mieux, mais vous n’êtes pas toujours plus rapide tout de suite. Je dois me dépasser et faire davantage confiance aux nouvelles pièces ».

Reste le cas de ce nouveau cadre que le tricolore aimerait bien avoir dès le prochain rendez-vous à Assen… « Je ne suis pas sûr de l’avoir » précise Zarco sur Speedweek « Normalement, nous pouvons utiliser les améliorations après un bon test lors du prochain week-end de course. Mais je dois d’abord demander à KTM et aux ingénieurs s’il en sera ainsi cette fois-ci ».

Pol Espargaró, l’autre pilote d’usine du Red Bull KTM, a chuté lundi à Barcelone lors des essais MotoGP et s’est retrouvé derrière son coéquipier Johann Zarco. Il explique les éléments de ce nouveau châssis : « nous avons testé un autre châssis, avec une construction en tube plus légère. Il y a des aspects positifs et des aspects négatifs. Nous avons beaucoup essayé. Je me plains toujours, mais c’est positif, bien sûr. Les meilleures choses que KTM a développées au cours de l’hiver sont maintenant sur la moto et fonctionnent bien. Nous devons maintenant nous calmer et faire le prochain pas en paix. Le nouveau châssis se comporte mieux. Je suis un pilote qui freine très fort, alors la différence sur cette piste n’était pas si grande ».

Pour le prochain rendez-vous suggéré par Johann Zarco, l’Espagnol donne son plan de travail : « il fera beaucoup plus froid à Assen. Nous commencerons par le package Barcelone pour l’essayer dans des conditions plus fraîches. C’est un bon package, je suis curieux de savoir comment ce sera dans des conditions complètement différentes ».

Il termine sur le troisième homme qui était de la partie lors de ce test, soit Dani Pedrosa : « je ne l’ai pas beaucoup vu lundi. Nous organisons des réunions pour vérifier ce qui va sortir. Dani aide dans tous les aspects, pas directement, parce que nous ne parlons pas beaucoup. Mais il décrit ses impressions aux ingénieurs et aux gens de WP et de l’électronique. Il est très précieux avec son expérience. Il a travaillé sur la moto, mais son travail à côté de la moto est également précieux. Nous allons essayer de nouvelles choses de WP mercredi ».

MotoGP Test Barcelone : chronos

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco, Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP