Alors que ce mercredi les techniciens de Michelin indiquaient que les températures sur la piste approchaient les soixante degrés, parmi les plus élevées jamais enregistrées à Jerez, les pilotes du Team Suzuki Ecstar ont tous deux fait état d’un regain de forme après les deux séances de test et sont prêts à aborder le reste du week-end avec confiance.

Álex Rins a tout de suite cherché à trouver des réglages adaptés pour vendredi matin, à établir un rythme constant et à réaliser de bons temps au tour. Il a également passé du temps à essayer les diverses options de pneus et à se préparer pour ce qui sera une course difficile dans des conditions très chaudes.

Il a terminé la journée à une bonne quatrième position derrière les deux Yamaha de Maverick Viñales et Fabio Quartararo ainsi que la Honda du Champion en titre Marc Márquez.

Álex Rins a établi son record personnel dans la matinée, en 1’38.193, en deuxième position derrière Marc Márquez qui le précédait de 0.252. Il terminait quatrième l’après-midi en 1’38.317, et c’était donc son temps du matin qui lui valait la quatrième place au classement confondu des deux séances, à 0.400 de Maverick Viñales.

« Après un aussi long moment, je suis si heureux d’être de retour ! On dirait que personne n’est descendu des motos car les temps au tour sont toujours aussi compétitifs ! Je suis content de la progression d’aujourd’hui, nous avons essayé beaucoup de configurations sur la moto et je suis prêt à continuer à travailler pour le week-end. Malgré la chaleur extrême, je suis à l’aise avec ma condition physique et aussi avec la sensation sur la moto. Voyons ce qui se passera ce week-end ! »

« Cette journée de mercredi a été plutôt bonne. Pour la première fois, j’étais totalement heureux d’être enfin de retour sur ma moto », a déclaré l’Espagnol. « Notre moto n’est plus la même que lors du dernier test. Le moteur et le châssis de la GSX-RR ont été légèrement modifiés. Je me suis immédiatement senti fort et nous n’avons fait que des ajustements mineurs aux réglages. Je suis prêt pour le week-end de course. »

Rins a effectué un total de 63 tours dans les deux séances. Les conditions de chaleur ont été un défi, même pour le Catalan.

« Les conditions étaient vraiment difficiles, très chaudes. D’habitude, c’est seulement ainsi à Sepang. Je suis physiquement préparé pour cela, même si la course va être très épuisante », a assuré le pilote Suzuki.

« Je m’attends à une course difficile. Les temps au tour sont si serrés que presque tous les pilotes sont à moins d’une seconde. Les temps lors des essais sont bien sûr différents de ceux de la course. Nous devons attendre et voir comment l’équilibre des forces change avec les réglages pendant la course. »

« Je me sens bien. En tout cas, il sera très important de faire une bonne qualification afin de partir d’une bonne position sur la grille. »

Lors du test au Qatar, Michelin avait utilisé un nouveau modèle de pneu qui s’harmonisait bien avec le Suzuki.

« Ce pneu a également bien fonctionné à Jerez. Cependant, l’effet a été encore plus important au Qatar qu’à Jerez », a expliqué Rins. « Je pense que c’est dû aux différentes températures de l’asphalte. Nous avons essayé les mélanges moyen et tendre, et les deux ont fini par glisser. »

Photos © Suzuki



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar