Tous les pilotes de la catégorie MotoGP sont présents pour deux jours d’essais ce jeudi et ce vendredi sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli. Le but est de peaufiner les réglages afin d’être le plus performant possible lors du prochain « Gran Premio di San Marino e della Riviera di Rimini » qui se déroulera le 15 septembre, mais aussi d’essayer des éléments importants qui seront éventuellement utilisés l’an prochain s’ils donnent satisfaction.

La piste est ouverte chacune des deux journées de 9h30 à 18h, avec une pause pour le déjeuner prévue entre 13h et 14h, et les spectateurs sont acceptés. Les équipes présentes sont Repsol Honda avec Marc Márquez et Jorge Lorenzo, Ducati avec Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci et Michele Pirro, Monster Energy Yamaha avec Valentino Rossi et Maverick Viñales, le Team Suzuki Ecstar avec Alex Rins et Joan Mir, LCR Honda avec Cal Crutchlow et Takaaki Nakagami, Petronas Yamaha avec Fabio Quartararo et Franco Morbidelli, Pramac Ducati avec Francesco Bagnaia et Jack Miller, Red Bull KTM Factory Racing avec Pol Espargaró et Johann Zarco, Aprilia Racing Team Gresini avec Andrea Iannone et Aleix Espargaró, Red Bull KTM Tech 3 avec Hafizh Syahrin, Real Avintia Ducati avec Tito Rabat et Karel Abraham, et enfin le Team HRC avec Stefan Bradl.

Ces tests sont privés et non officiels. L’une des différences est que pour ces tests privés, les pneus utilisés sont décomptés du total de 120 unités alloué pour toute l’année à chaque pilote (lors des essais officiels, Michelin fournit 4 trains de pneus pour le premier jour et 3 pour le deuxième, qui ne sont pas décomptés du total).

Après un British Grand Prix courageux, qu’il a mis un point d’honneur à terminer, Jorge Lorenzo a mis le cap sur Misano pour participer également aux tests. C’était important pour Honda – qui disposait ainsi de cinq pilotes avec Marquez, Crutchlow, Nakagami et Bradl – mais également pour Lorenzo qui profitait ainsi de deux jours pour s’adapter à sa Honda, après avoir manqué quatre Grands Prix consécutifs en raison des fractures de deux vertèbres.

Du côté des pneumatiques, le nouvel arrière qui a déjà été testé à Barcelone et à Brno était disponible dans un composé moyen. Il était doté de la nouvelle carcasse pour améliorer les performances

Une nouvelle carcasse à tester à l’avant a également été mise au point pour améliorer l’adhérence au freinage. Ceci est évalué pour la première fois. C’est dans avec un composé moyen.

La météo était magnifique, et devrait le rester pendant ces deux jours de test.

9h55 : Le premier pilote à prendre la piste était Aleix Espargaro sur son Aprilia. La température de l’air était de 24°.

10h03 : Andrea Dovizioso s’apprêtait à passer le contrôle médical (suite à sa perte de mémoire causée par sa chute de Silverstone) et semblait préférer attendre l’après-midi pour rouler.

(Photo Snap Shot Foto Moto pour Misano World Circuit)

10h13 : Fabio Quartararo débutait ses essais en compagnie de son coéquipier Franco Morbidelli, de Pecco Bagnaia, Jack Miller et Takaaki Nakagami.

10h18 : Joan Mir faisait son grand retour en piste avec sa Suzuki GSX-RR après avoir manqué deux Grands Prix.

10h26 : Maverick Vinales était crédité du meilleur temps en 1’34.035

Les chronos à l’issue de la première heure :

Chronos de référence :

Record des essais : 1’31.629 par Jorge Lorenzo (Ducati) en 2018

Record du tour : 1’32.678 par Andrea Dovizioso (Ducati) en 2018

10h39 : Fabio Quartararo s’emparait de la deuxième position en 1’34.024

10h47 : Les seuls à ne pas avoir pris la piste étaient Dovizioso, Pedrosa (finalement inscrit), Iannone, Rossi et Rabat.

10h50 : Chute sans gravité de Marc Marquez dans le Virage 14.

10h59 : Marquez repartait des stands

11h12 : Valentino Rossi entrait en piste et rejoignait alors Morbidelli, Miller, Mir et Bradl.

11h16 : Marquez en pleine forme réalisait le meilleur temps en 1’33.697 devant Vinales et Quartararo.

11h17 : Chute sans gravité de Cal Crutchlow dans le Virage 14, au même endroit que l’autre Honda de Marquez auparavant.

11h22 : 36° pour la température de la piste d’après Michelin.

Joan Mir, manifestement très content de rouler de nouveau (photo by Team Suzuki Ecstar)

Ducati n’est pas venu les mains dans les poches. Le gros matériel est là (et Gigi en bas à droite). (Photo by Misano World Circuit)

11h32 : Les chronos à la fin de la deuxième heure :

11h38 : L’équipe Tech 3 confirmait le forfait pour ces tests de Miguel Oliveira dont des ligaments de l’épaule droite ont été abimés lorsqu’il fut percuté par Johann Zarco à Silverstone le weekend dernier. Ce jeudi, Oliveira a fait deux tours, puis s’est définitivement arrêté. Sa participation aux prochains Grands Prix est très incertaine. On parlerait de Mika Kallio (sous toutes réserves) pour le remplacer en cas de besoin.

Miguel Oliveira (Photo Tech 3)

11h43 : Valentino Rossi était relativement positif : « On dirait que Yamaha a récemment commencé à travailler dans la bonne direction. Ce n’est pas facile, mais ils ont commencé à faire des choses intelligentes. La situation a beaucoup changé par rapport aux deux dernières années.

« La moto semble être meilleure avec seulement quelques ajustements : nous accélérons mieux, la moto est plus facile à conduire dans plus ou moins toutes les phases de la courbe. Même si nous ne sommes pas assez rapides en ligne droite, je pense que nous avons globalement amélioré le reste.

« Bien sûr, avec notre vitesse, il reste difficile de dépasser. Nous souffrons souvent d’être coincés derrière des pilotes plus lents car la vitesse de pointe est un gros problème pour nous. Je pense que nous sommes globalement les plus lents ».

(Photo Snap Shot Foto Moto pour Misano World Circuit)

Rossi et Vinales étaient supposés essayer pendant ces tests la deuxième version du moteur 2020 (la première ayant déçu à Brno) ainsi que le nouveau bras oscillant en carbone et le nouvel échappement.

11h55 : Fabio Quartararo était le pilote qui avait le plus roulé jusque-là avec un total de 33 tours. Pour fêter ça, il réalisait le temps le plus rapide de la matinée en 1’33.539, 0.1 devant Michele Pirro et Marc Marquez. C’était bon chrono, compte tenu du fait que chez Michelin, on estimait la piste sale.

(Photo Snap Shot Foto Moto pour Misano World Circuit)

12h07 : Rossi passe deuxième à 0.024 d’« El Diablo ».

12h14 : Après une visite médicale, Andrea Dovizioso était déclaré apte à rouler cet après-midi et demain.

13h00 : Classement après 3h30 d’essais, à la fin de la première séance :

13h00 : Fin de la séance matinale. Reprise à 14h, après le déjeuner. « Buon appetito ! »

14h00 : Les tests reprenaient, mais personne ne roulait pendant le début de séance et à 14h30 la piste était toujours déserte. On attendait notamment le retour de Maverick Vinales et Valentino Rossi avec le nouveau bras oscillant en carbone pour leurs Yamaha mais ce ne fut pas le cas sur cette photo (photo ci-dessous © motogp.com / Dorna)

14h35 : Le circuit recommençait à prendre vie avec l’entrée en action de Marc Marquez et Tito Rabat.

(Photo Snap Shot Foto Moto pour Misano World Circuit)

14h42 : Dès le début de séance, Marc améliorait en 1’33.471 le meilleur temps de Fabio Quartararo réalisé le matin en 1’33.539. Marquez utilisait alors pour ce faire le réservoir et la selle de la moto de Stefan Bradl.

14h54 : L’équipe Repsol Honda annonçait que Jorge Lorenzo mettait fin prématurément à ses tests en raison de douleurs ressenties le matin, et afin d’être en forme pour le prochain GP.

Selon Jorge, « Aujourd’hui, j’ai beaucoup souffert sur la moto, plus qu’à Silverstone. Nous avons terminé la course là-bas, mais cela a signifié que l’inflammation et la douleur ont empiré par la suite. La situation s’est améliorée, mais nous avons décidé avec l’équipe de terminer les tests maintenant pour nous rendre à la prochaine course ».

(Photo Snap Shot Foto Moto pour Misano World Circuit)

15h06 : Classement après la première heure de l’après-midi :

15h10 : Andrea Dovizioso prenait la piste pour la première fois de la journée.

15h23 : Les premiers tours de Desmo Dovi étaient difficiles, en 1’39, puis 1’37.

15h33 : Dovi (détenteur du record du tour à Misano) rassurait en 1’34.993.

15h48 : Les Yamaha se rapprochaient de Marquez avec Franco Morbidelli deuxième à 0.1, Fabio Quartararo troisième à 0.3 et Maverick Vinales quatrième à 0.6.

15h57 : Seuls Karel Abraham, Dani Pedrosa (pourtant inscrit par KTM) et Joan Mir ne tournaient pas.

16h00 : Classement de la deuxième heure (à 2 heures de la fin) :

(Photo © Petronas Yamaha Sepang Racing Team)

16h02 : Fabio Quartararo avait perdu sa troisième place au profit de Maverick Vinales, ce qui n’engendrait pas chez lui la mélancolie.

(Photo © Petronas Yamaha Sepang Racing Team)

16h13 : Le seul tourner au maximum au niveau de la distance était Tito Rabat avec 32 tours, soit presque le double du total des plus assidus.

16h18 : L’état de la piste était décevant. Selon un spécialiste des pneumatiques, « Le traitement effectué sur la piste (sablage) avait pour but d’augmenter l’adhérence sur sol mouillé. En fait, sur le sec, il a eu l’effet opposé, donc moins d’adhérence pour obtenir un retour d’informations sur les deux nouveaux pneus. Il va falloir attendre que se forme un dépôt de gomme ».

16h26 : Morbidelli se rapprochait à 0.018 de Marquez, tandis que Johann Zarco passait quatrième à 0.2 devant Quartararo. Deux Français figuraient parmi les cinq premiers.

16h35 : Fabio Quartararo réalisait le meilleur temps de la journée jusqu’alors en 1’32.996, avec 0.475 d’avance sur Marc Marquez.

16h49 : Marquez accélérait le rythme à son tour avec un temps de 1’33.222 à 0.226 de Fabio.

16h54 : Johann Zarco quittait le circuit définitivement. Il ne participera pas vendredi aux essais de la KTM modèle 2020, mais sera remplacé par Dani Pedrosa (qui a fait quelques tours cet après-midi).

Selon Johann Zarco, « Après la course à Silverstone, ce fut une journée d’essais importante, car la piste ici à Misano est très différente. Nous avons également eu un nouvel asphalte fantastique pour tout le monde. Ici, vous pouvez avoir plus de problèmes.

« Pour moi, l’essentiel était d’obtenir des points de repère. Nous avons travaillé davantage sur les préparatifs pour préparer le week-end de course. Nous n’avons pas essayé de nouvelles pièces. Dès le premier essai, j’ai eu un très bon temps au tour, ce qui a aidé à travailler en paix toute la journée. En fin de journée, j’ai fait de grands progrès avec le nouveau pneu, ce qui est bon pour moi et pour nous, je termine donc la journée avec un beau sourire ».

17h00 : Classement de la troisième heure (à 1 heure de la fin) :

17h11 : Maverick Vinales s’emparait de la troisième place à 0.251 de Fabio et 0.025 de Marc, tandis que Pol Espargaro passait cinquième, 0.592 derrière Fabio et 0.102 devant son coéquipier Johann Zarco.

(Photo © motogp.com / Dorna)

Ils étaient venus, ils et étaient tous là… et c’était payant. (Photo © Gianni Zangheri pour Misano World Circuit)

17h39 : Andrea Dovizioso rassurait son équipe et ses fans en alignant 26 tours au cours de l’après-midi, dont le plus rapide en 1’34.264 à 1.268 de Quartararo.

17h53 : Franco Morbidelli s’emparait de la deuxième position en 1’33.019 à 0.023 de son « El Diablo » de coéquipier, assurant le doublé à leur équipe Petronas Yamaha SRT, avec 0.203 d’avance sur Marc Marquez.

17h59 : Valentino Rossi clôturait la journée en passant de la septième à la cinquième position à 0.300 de Fabio, ce qui nous donnait les quatre Yamaha parmi les cinq premiers, prenant Marquez en sandwich.

18h00 : Classement confondu des deux  séances :

Chronos de référence :

Record des essais : 1’31.629 par Jorge Lorenzo (Ducati) en 2018

Record du tour : 1’32.678 par Andrea Dovizioso (Ducati) en 2018

Deuxième et dernier jour de test à Misano ce vendredi de 9h30 à 18h.

Classements copyright motogp.com /Dorna

 


 

Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team