Viñales a voulu se montrer serein après un premier jour de test au Qatar qui n’a pas vraiment rassuré sur la forme des Yamaha. La marque est ainsi la grande absente d’un top 5 où l’on trouve tous ses autres concurrents, à commencer par Aprilia, en tête du classement avec Aleix Espargaró. C’est Morbidelli, septième, qui est le meilleur en M1, avec le modèle de l’an passé. Viñales, à présent l’aîné dans le box officiel frappé des diapasons, est neuvième à plus d’une demi-seconde. Mais l’Espagnol assure : tout va bien …

Les quatre Yamaha ne peuvent pas se targuer d’un bon résultat d’ensemble au terme de la première journée de test au Qatar. Morbidelli est septième, Viñales neuvième tandis que les deux autres pilotes en M1 sont absents du top 10 puisque Quartararo est quinzième derrière Rossi … Doit-on déjà s’inquiéter pour la marque d’Iwata ? Ce n’est pas ce que ressent l’Espagnol : « C’est bien de se remettre sur la bonne voie et de faire de la moto » dit-il après avoir accompli 51 tours. « Je me suis concentré sur la recherche du rythme, nous n’avons rien essayé de spécifique. Jusqu’à présent, le sentiment est positif, mais il est encore très tôt et les tests ne font que commencer. Nous continuerons à travailler. Dans les prochains jours, nous ferons bien d’autres tours pour essayer d’être plus rapide ».

C’était donc une simple mise en jambe … « Au début, j’ai juste essayé d’entrer dans le rythme avec la moto 2020. Ça fait du bien. J’ai été tout de suite en 1’55, j’ai été assez surpris » ajoute-t-il. « Nous avons essayé des choses très générales, rien de vraiment spécifique. Le sentiment est positif, il faut maintenant continuer à travailler », a poursuivi le futur papa de 26 ans. « Nous devons encore voir ce que nous allons tester dimanche, mais à mon avis, ce samedi a été une journée très positive ».

Viñales : « nous avons besoin de beaucoup plus de tours »

Il n’est pas encore possible de dire si les progrès souhaités ont été réalisés sur la Yamaha M1 pour la saison 2021. Viñales a déclaré : « nous avons besoin de beaucoup plus de tours pour cela et nous devons travailler sur les réglages. La piste était différente de ce à quoi nous nous attendions. Nous avons donc besoin de beaucoup plus de tours avant de pouvoir décider quelles pièces mettre sur la moto. Mais nous avons maintenant deux jours pour tout tester, de manière totalement impartiale, sans déjà tirer de conclusions. Parce qu’après cela, nous avons trois jours pour tirer des conclusions ».

On prendra donc son temps chez Yamaha pour faire des choix décisifs en vue d’une saison MotoGP où il ne faudra pas se tromper … « Il est donc très important pour nous de tester toutes les pièces au cours de ces deux jours », a déclaré Viñales. « Ensuite, nous tirerons les conclusions et déciderons ce qu’il faut ajouter à la moto pour que nous puissions aller plus vite ».

Les travaux se poursuivront ce dimanche, dernier jour de la première série de test. La seconde et dernière aura lieu du 10 au 12 mars. On rappellera qu’avant le Qatar, Yamaha n’avait pas fait le moindre tour de roues à ses M1, contrairement à ses adversaires, Suzuki excepté… Yamaha a aussi trois pilotes d’essai sur trois M1 en lice pour ces tests, dont l’un d’eux est Cal Crutchlow.

Maverick Viñales sous les projecteurs du Qatar

MotoGP Test Qatar 1 J1 : chronos

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP