Invaincu lors des trois jours de test en Malaisie, sur un tracé de Sepang qui ouvrait l’année pour le MotoGP, Fabio Quartararo a commencé sa visite de Losail, au Qatar, avec une défaite face aux deux Suzuki officielles, menées par Álex Rins. Mais ce dimanche, il s’est imposé devant le même espagnol avec un chrono à la frontière des 1’53 au tour. De quoi envisager la dernière journée de lundi avec optimisme…

Non, Fabio Quartararo ne baisse pas de rythme. Un moment signalé au ralenti sur le circuit à cause d’un problème moteur sur la Yamaha 2020, le Français ne s’en est pas laissé compter pour rafler la mise de dimanche à Losail : « ce fut une journée vraiment positive. Nous avons travaillé sur le rythme » se réjouit le pilote Petronas.

Concernant les détails, il a déclaré : « comme samedi, nous avons essayé quelques configurations électroniques, dont le frein moteur. Il y a eu des choses qui ont affecté l’avant et l’arrière de la moto », a expliqué le Niçois qui n’aura que 21 ans le 20 avril.

Quartararo, qui dispose désormais d’un équipement d’usine Yamaha 2020, termine : « ce dimanche était une journée meilleure pour moi que le samedi, je suis vraiment content. Je me sentais mieux sur la moto et nous avons encore une journée pour nous lundi. J’espère de nouvelles améliorations ». Et pour cause : « je pense que nous devons encore comprendre beaucoup de choses sur la moto » dit-il sur  crash.net, « parce qu’au final nous n’avons fait que deux jours sur la nouvelle M1 à Sepang, deux jours ici et j’espère que demain je pourrai apprendre encore beaucoup de choses. Nous ne sommes pas prêts, mais nous sommes assez forts, donc je pense que nous ferons bien après demain. »

 

 

MotoGP, Test Qatar J1/J2 : chronos

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team