Rarement on avait vu une telle agitation dans le box Repsol Honda. Pour peu, on y aurait vu toutes les RC213V de l’histoire de Marc Márquez dans un team avec lequel il a signé récemment jusqu’en 2024… Une version 2019 avait été tirée du box LCR de Nakagami, des solutions remontant jusqu’à 2017 avaient été dépoussiérées pour comprendre comment faire avancer l’opus 2020. Et c’est dans cet état que Honda va aborder la saison, dès le 6 mars au Qatar… Ou presque ! 

Marc Márquez ne cache pas la situation de crise actuellement vécue chez Honda : « nous étions complètement perdus dimanche », a ainsi admis l’octuple Champion du Monde. C’est pourquoi il a testé lundi l’ensemble aérodynamique de la saison MotoGP 2019 à Losail.  « Ce fut une journée intense. Nous avons essayé d’analyser tout ce qui avait changé par rapport à l’année précédente, y compris les pneus, l’aérodynamique, le châssis, le moteur. Nous avons testé certaines pièces à partir de 2019 avec la nouvelle moto. C’était un mélange de choses, y compris le package aérodynamique. Ce n’était pas qu’une chose, c’était quatre ou cinq. Il s’agissait de découvrir où était le problème, et nous l’avons trouvé. C’était la chose la plus importante de toute la pré-saison, pas seulement la journée de test. »

L’Espagnol de 27 ans, qui a terminé septième avec un écart de 0,291 seconde sur la Yamaha de Viñales, était sensiblement soulagé lundi soir : « je suis très heureux. Pour être honnête, dimanche et le premier jour, la situation m’a beaucoup inquiété, sur le plan technique et physique. Nous avons fait un grand pas, nous avons compris beaucoup, beaucoup de choses. On pouvait voir que dans le rythme et le temps au tour, tout était plus facile. La moto était également moins exigeante pour ma condition physique. »

 

 

 

Marc Márquez est convaincu que ses collègues de la marque bénéficieront également des nouvelles découvertes : « nous avons beaucoup travaillé de mon côté, toute la main d’œuvre était concentrée sur moi. Cal a ensuite essayé des choses que nous avons trouvées, et cela semble mieux pour lui aussi. Il a fait un grand pas et je crois que si tous les pilotes Honda empruntent cette voie, ils progresseront aussi. Je pense que nous avons trouvé la direction. C’était la chose la plus importante. Parce que nous étions complètement perdus. »

« J’étais inquiet pour deux raisons : parce que nous n’étions pas assez rapides et parce que j’avais complètement perdu le sens de la moto, et je ne comprenais pas pourquoi », a déclaré le sextuple champion du monde de MotoGP. « J’ai eu un étrange crash en Malaisie, puis un étrange crash ici et je n’ai rien compris. Je pensais que c’était à cause de ma condition physique, mais j’ai ensuite vu que tous les pilotes Honda avaient des problèmes. Pas seulement mon coéquipier, qui est un rookie, mais aussi Cal, qui a beaucoup d’expérience. Mais nous avons tout compris. Je tiens à remercier Honda, toute l’équipe et tous les mécaniciens pour leur excellent travail. »

Márquez est prudemment optimiste au sujet du premier Grand Prix de la saison, qui aura lieu le 8 mars sur le circuit international de Losail :  « si nous avions fait la course lundi, nous aurions été prêts pour une huitième, neuvième ou dixième place. Mais nous sommes prêts, peut-être pas pour lutter pour la victoire parce que nous avons toujours des problèmes ici au Qatar, mais au moins nous sommes prêts. J’ai encore confiance en la moto, je sens encore que c’est ma moto. Et je me suis amusé, ce n’était pas le cas pendant les deux premiers jours. Encore une fois, nous avons trouvé le chemin au Qatar le dernier jour, je pense que c’était déjà le cas en 2016. C’est de là que vient le petit sourire sur mon visage », sourit Marc, qui prévenait en même temps : « mais c’est vrai aussi que nous avons encore beaucoup à faire car le rythme des autres semble bon. »

Que donneront ces solutions de dernière minute au prochain Grand Prix du Qatar ? Réponse le 8 mars…

 

MotoGP Test Qatar J3 : chronos

 

Classement combiné J1/J2/J3: 

Crédit classements: MotoGP.com


Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team