À l’issue des trois jours d’essais que nous venons de vivre au Qatar, et à une semaine du premier Grand Prix MotoGP de la saison 2020, il est toujours intéressant de se plonger dans les courbes pour observer qui est prêt, et qui a fait illusion sur un tour chrono.

Nous avons donc sélectionné dans les feuilles d’analyse disponible sur le site MotoGP.com tout ce qui pouvait ressembler à une simulation de course et quatre pilotes sont tout de suite sortis du lot, de part leur nombre de tours consécutifs et leur rythme inférieur à 1’56.

Même s’il n’est pas apparu le plus rapide durant ces tests, Fabio Quartararo figure clairement comme l’homme fort en vue de la course, avec une série inégalée de 14 tours dans les 1’54. Visiblement, et comme il l’a dit, le pilote français accorde désormais sa priorité à la course, au détriment de l’attaque maximum.

Derrière lui, et c’est un peu une surprise par rapport à sa 10e place au classement combiné, Danilo Petrucci semble avoir trouvé la clé du fonctionnement de sa Ducati avec le nouveau pneu arrière Michelin. Il se permet même de dépasser son chef de file, moins assidu et moins constant.

Enfin, Franco Morbidelli démontre qu’il n’est pas seulement rapide sur un tour mais qu’il faudra aussi compter avec lui durant la course…

 

Parmi les autres têtes d’affiche de ces essais, on constate sur les feuilles d’analyse que Maverick Viñales n’a fait aucune vraie simulation de course mais plusieurs runs d’une demi-douzaine de tours dans les 1’54. Si l’on ajoute cela le fait que cela a été réalisé en pneus usés, il ne fait aucun doute que l’homme sera très dangereux la semaine prochaine !

Plus en retrait, Álex Rins a réalisé 11 tours entre 1’55.0 et 1’55.5 tandis qu’Aleix Espargaró n’en a fait que 8, mais en accélérant progressivement. On sait que le pilote Aprilia ne dispose pas encore de la pleine puissance du nouveau V4 de Noale et son objectif en course sera sans doute, déjà, de rallier l’arrivée.

 

Valentino Rossi n’est pas parvenu à faire une belle simulation de course, battu en cela par un Francesco Bagnaia qui apparaît pour le moment beaucoup plus consistant que l’année dernière.

Intéressant, Brad Binder a non seulement réalisé un tour chrono impressionnant mais est également le seul pilote KTM a s’être prêté à une simulation de course, certes plus lente.

 

Enfin, on constate que Johann Zarco (qui ne devrait pas apparaître ici selon nos critères des 1’55) a fait une tentative de 13 tours qui s’est soldée par un rythme autour des 1’56.

 

Il manque évidemment dans nos graphiques Marc Márquez, en grande difficulté jusqu’à deux heures de la fin de ces essais, moment où on a découvert chez Honda, en essayant la moto de Nakagami, que les ailerons 2020 nuisaient grandement à la tenue de route des RC213V en entrée de virage. En conséquence, il semble avoir été décidé d’homologuer jeudi prochain les ailerons 2019 pour la saison présente. Il reste peu de temps pour rapatrier au Qatar suffisamment d’anciens carénages avant la semaine prochaine, mais nul doute qu’il faudra compter avec le champion du monde en titre le 8 mars !

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team