Andrea Dovizioso, comme le reste de ses collègues du MotoGP, est entré dans sa veillée d’armes puisque l’intersaison s’est officiellement clôturée lundi par le dernier des trois jours de test au Qatar. L’occasion de monter en puissance et Andrea Dovizioso s’est trouvé deux sujets pour s’y aider : Jorge Lorenzo et Marc Márquez…

Andrea Dovizioso peut à la fois être considéré comme celui qui devrait être plusieurs fois titrés avec Ducati, si l’histoire n’avait pas mis sur la grille du MotoGP un phénomène comme Marc Márquez. Il peut aussi être abordé comme l’éternel second. Ce qui, fondamentalement, est la même chose, mais la considération, sous cet angle, est différente. Par exemple, elle ne fait pas de lui l’égal d’un Rossi ou d’un Lorenzo. Il s’est pourtant révélé peu ou prou au même niveau depuis 2017. Justement l’année où Por Fuera est devenu son équipier…

Aurait-il été alors piqué au vif pour enfin se transcender et se montrer sous son meilleur jour ? Une version que Dovi bat en brèche : « Ducati s’est sûrement amélioré. Nous avons travaillé dur pendant des années et en 2017, nous avons atteint un certain niveau. Je ne pense pas que ce soit démérité, bien au contraire », a-t-il déclaré à “La Gazzetta dello Sport”. Mais depuis que je suis là, des pilotes et des champions forts sont passés par Ducati : si la moto avait été aussi supérieure que certains le prétendent, il aurait fallu en conclure qu’ils n’étaient pas aussi forts… »

L’introduction faite, il en vient au sujet : « lier mes résultats à l’engagement de Lorenzo par Ducati me semble stupide. Jorge n’a jamais été compétitif en 2017, nous ne l’avons pas vraiment vu, mais j’étais le seul avec Ducati à être rapide cette année-là. » Voilà pour Por Fuera.

Et Marc Márquez, qu’en pense-t-il ? Du mieux, sans aucun doute, mais ça n’empêche pas une petite pique… « Marc a placé la barre plus haut, il est fort à bien des égards. C’est une réalité. Il serait certainement capable de s’adapter à n’importe quelle moto, mais on ne peut pas dire qu’il gagnerait avec n’importe quelle équipe, malgré tout ce qu’il a fait ces dernières années. S’adapter à une moto très différente prend du temps et beaucoup de choses peuvent arriver dans cette situation. J’aimerais le voir avec un autre constructeur. »

Une chose qui n’arrivera pas jusqu’en 2024, tandis que Dovizioso a déjà servi Honda, Yamaha et à présent Ducati. Une firme avec laquelle il n’a encore rien signé pour la suite, rêvant même récemment tout haut d’un duel avec Márquez chez Honda

 

 


Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team