MotoGP, Test Red Bull Ring KTM : Pit Beirer est fier d’avoir tenu sa promesse aux employés

par | 28 mai 2020

Mine de rien, c’est un sacré coup réussi par KTM. Le constructeur est le premier engagé en MotoGP à descendre sur une piste depuis la fin du confinement pour se remettre au travail. Un défi, aussi, comme une promesse tenue alors qu’il reste encore du chemin à faire pour retrouver un tant soit peu de normalité. Mais la firme de Mattighofen montre qu’impossible n’est pas non plus autrichien. Les hommes en tunique orange ont également saisi l’occasion pour s’entraîner au protocole sanitaire du monde d’après. Et Pit Beirer, le directeur sportif, n’est pas peu fier de son opération…

Pit Beirer avait dit quelque chose à ses employés au moment où la crise du Coronavirus montait en puissance : « j’ai dit à l’époque que nous serions les premiers à entrer radicalement dans le confinement, mais que nous serions les premiers à en sortir. Et nous avons concrétisé cette annonce » dit fièrement le directeur sportif de KTM à Günther Wiesinger de Speedweek.com.

Organiser ce test a aussi été une répétition générale pour ce qui attend l’équipe lorsqu’il faudra se préparer à l’expédition vers Jerez, pour le premier Grand Prix de la saison en MotoGP, le 19 juillet. « Nous avons essayé de diriger l’équipe de base pour ces tests avec des employés qui travaillent dans le département des courses et vivent à proximité. Chaque personne qui n’avait pas à voyager de l’étranger était bien sûr désormais un avantage. La majorité de cette équipe était organisée avec notre équipe d’essais MotoGP basée à Munderfing ».

“Nous ne sommes pas hooligans du Coronavirus”

« Nous n’avons donc pas travaillé avec l’équipe affectée à Pol. Mais nous avions son chef d’équipe Paul Trevathan, qui venait des Pays-Bas. Et Pol a un mécanicien autrichien dans son équipe de toute façon. Le chef d’équipe de Dani Pedrosa, David Guttierez qui vit en Espagne, est également venu à Spielberg. Pour le moment, nous avons amené le moins d’étrangers possible en Autriche ».

Et tout ça en respectant les nouvelles normes sanitaires : « nous avons fait un travail d’organisation car nous avons testé au préalable tous les membres de l’équipe et les techniciens au Covid 19. Nous ne voulions pas être considérés comme des hooligans du coronavirus », a ajouté le directeur de course KTM qui assure qu’un autre test aura lieu début juillet à Brno. Avec les pilotes Tech3 et Brad Binder, rapatrié enfin de son Afrique du Sud natale…

Tous les articles sur les Pilotes : Dani Pedrosa, Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP