Lors du test MtoGP à Sepang étaient présentes deux Yamaha M1 du Team Test numérotées 31 et 32 et différenciées visuellement par des stickers rouges et jaunes, baptisées Test 1 et Test 2 dans les classements.

L’explication de cette non attribution nominative est que 3 pilotes se sont partagées 2 motos à tour de rôle: Katsuyuki Nakasuga, Kohta Nozane et Jonas Folger.

Pas vraiment simple à suivre mais, au fil des heures, il est apparu que le pilote allemand a roulé mercredi et vendredi sur la Test2, en faisant une pause ce jeudi, jour où Kohta Nozane a pris le guidon de Test2, laissant à Katsuyuki Nakasuga le monopole de la Test1.

Mais pourquoi chercher à élucider tout cela ?

Parce que les chronos de Jonas Folger n’ont jamais été impressionnants, la Yamaha #32 terminant ces 3 jours en avant-dernière position, à exactement 3 secondes du meilleur temps de Danilo Petrucci.

Une chose à priori étrange puisqu’on sait le pilote Yamaha plus rapide que ses collègues japonais, et qu’on s’attendait donc à le voir tourner dans des temps similaires à ceux des Petronas.

Jonas Folger en a fourni l’explication à Günther Wiesinger sur le site Speedweek: « En fait, j’ai travaillé avec les Japonais principalement sur l’électronique. Nous n’avons rien fait sur le châssis. Il s’agit de la cartographie du moteur et du Blipper (variante de shifter), qui ont légèrement changé pour donner plus d’adhérence à la roue arrière pendant la phase de freinage. C’était le sujet principal que nous avions. Pour ce faire, nous avons modifié les temps de changement et d’autres petites choses lors des changements de vitesse. Nous n’avons pas roulé dans des temps rapides. La priorité du côté Yamaha était que le Blipper et l’électronique fonctionnent correctement. Nous avons essayé et réglé quelques problèmes dans ce domaine.
Personnellement, j’aurais aimé rouler vite, c’est ce que tout pilote de course veut et c’était aussi mon objectif. Mais avec les objectifs de Yamaha pour l’équipe d’essais et la façon dont nous travaillons et procédons maintenant, je ne peux pas rouler vite.
Je voulais rouler vite. J’ai demandé si nous pouvions faire un réglage pour moi et ajuster l’électronique à mon style de pilotage. Mais ce n’était pas une priorité. Ce n’est pas important pour eux. Vous devez le mentionner ».

Une fois cela expliqué, le natif d’outre-Rhin résume son travail ainsi sur sa page Facebook : « Je suis très heureux de la façon dont les choses se sont déroulées au cours de cette dernière semaine. En plus de tester et de sélectionner différentes pièces, il est important de comprendre et d’apprendre les tâches du rôle de pilote d’essai, progressant dans ce domaine bien sûr, même s’il est parfois difficile de ne pas regarder les chronos. Nous nous réjouissons donc à l’idée de poursuivre prochainement ce projet.
2´01.243 (Session 3) ».

MotoGP, Test Sepang J3 : chronos

19Danilo PetrucciDucati GP191:58.239
263Francesco BagnaiaDucati GP181:58.3020.0630.063
343Jack MillerDucati GP191:58.3660.1270.064
44Andrea DoviziosoDucati GP191:58.5380.2990.172
512Maverick ViñalesYamaha M11:58.6440.4050.106
635Cal CrutchlowHonda RC213V1:58.7800.5410.136
741Aleix EspargaróAprilia RS-GP1:59.0220.7830.242
821Franco MorbidelliYamaha M11:59.1410.9020.119
930Takaaki NakagamiHonda RC213V1:59.1480.9090.007
1046Valentino RossiYamaha M11:59.1550.9160.007
1193Marc MárquezHonda RC213V1:59.1700.9310.015
1242Álex RinsSuzuki GSX-RR1:59.1800.9410.010
136Stefan BradlHonda RC213V1:59.3681.1290.188
1453Tito RabatDucati GP181:59.4851.2460.117
1536Joan MirSuzuki GSX-RR1:59.4861.2470.001
1620Fabio QuartararoYamaha M11:59.4971.2580.011
175Johann ZarcoKTM RC161:59.6401.4010.143
1844Pol EspargaróKTM RC161:59.7511.5120.111
1988Miguel OliveiraKTM RC161:59.9491.7100.198
2017Karel AbrahamDucati GP182:00.3782.1390.429
2155Hafizh SyahrinKTM RC162:00.7662.5270.388
2250Sylvain GuintoliSuzuki GSX-RR2:00.9902.7510.224
2338Bradley SmithAprilia RS-GP2:00.9952.7560.005
2466Mika KallioKTM RC162:01.0202.7810.025
25T2Nakasuga/FolgerYamaha M12:01.2433.0040.223
26T1Jonas FolgerYamaha M12:01.7193.4800.476

Tous les articles sur les Pilotes : Jonas Folger

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP