Francesco Bagnaia a fini la dernière saison en trombe au guidon d’une Ducati qui sème maintenant la panique parmi la concurrence. Nous étions alors avec la GP21 et, lors de ces deux jours de tests à Jerez, les constructeurs ont levé le voile sur leurs modèles 2022. Et devinez quoi : Ducati semble encore avoir accru son avance…

L’hiver risque d’être long pour les cinq marques adversaires de Ducati en MotoGP. L’avertissement sur le niveau atteint par la Desmosedici avait été donné sans frais lors d’un dernier Grand Prix à Valence qu’elles avaient dominé des qualifications à la course en monopolisant le trio de tête. Dans ces deux jours de tests à Jerez, on est passé au coup de semonce avec le même Pecco Bagnaia vice-champion du monde qui s’est offert un meilleur chrono en 1’36.872 qui fait réfléchir. C’est certes une performance dans un test, mais il a été signé dans des circonstances particulières qui la rendent intimidante.

L’officiel Ducati la décrit ainsi, non sans afficher sa surprise de rouler déjà à un tel niveau… « J’ai fait ça avec un nouveau pneu medium, le plein d’essence et le vent. C’est incroyable ». L’écart avec son plus proche poursuivant, soit le Champion du Monde Fabio Quartararo sur la Yamaha l’est tout autant : près d’une demi-seconde… « Je suis content, nous avons encore beaucoup de travail à faire mais je me sens bien » ajoute Pecco. « En plus, Jack et moi avons plus ou moins les mêmes idées sur les développements et je pense que Ducati est déjà la moto parfaite ».

Une dernière phrase qui pourrait déprimer des troupes Yamaha apparemment ancrées en 2021, ce que regrette fortement Fabio Quartararo qui a ouvert le dossier de son avenir au sein de la marque d’Iwata… D’autant plus que… « J’ai essayé plusieurs choses, avec Ducati c’est normal et je ne suis pas surpris car ils travaillent toujours beaucoup à l’usine. Cela me fait plaisir d’avoir roulé plus vite que la qualification du Grand Prix, en ne travaillant que sur de petites choses. Ce n’est pas la pire piste pour nous, déjà avec l’ancienne moto je me sentais bien ».

Intarissable, il ajoute : « c’était agréable de voir les progrès réalisés au cours de cette année, à la fois les miens et ceux de la moto ». Le coup de grâce arrive ainsi : « je pense que l’ancienne moto était déjà parfaite et nous l’avons encore améliorée, c’est ce qui est incroyable. Également dans les tests de Sepang en février, nous aurons d’autres nouveautés ».

MotoGP | Test Jerez: la seconda giornata in DIRETTA (live e foto)

Bagnaia : “c’est la moto parfaire pour moi

Pendant que le Champion du Monde limait la piste avec une Yamaha connue depuis les tests de Misano, Bagnaia travaillait sur un nouveau carénage un nouveau moteur et même de nouveaux échappements… Commençons par la partie aérodynamique : « il y a encore du travail à faire car cela représente un grand changement par rapport à celui que nous avons utilisé cette année et nous devons déterminer si c’est mieux ou non. Je l’aime parce que c’est plus beau, mais ce sera important de choisir après avoir fait plus de tours. Pour l’instant, les aspects positifs sont plus que négatifs, cela aide dans les virages, mais on perd quelque chose dans la ligne droite et dans la réduction du cabrage. Nous ne sommes pas encore tout à fait convaincus car c’est tellement différent ».

Passons au moteur 2022 : « il a un caractère complètement différent et lorsque vous essayez quelque chose de si nouveau, vous devez d’abord le comprendre. Ils ont travaillé sur l’accélération, nous sommes déjà au niveau du moteur précédent, mais ce n’est que le deuxième jour et il y a donc place à amélioration. Ducati a toute ma confiance ». Enfin arrive la ligne d’échappements : « le nouvel échappement offre plus ou moins les mêmes sensations que l’ancien, maintenant ils vont analyser les données ».

Bagnaia termine ainsi son évaluation : « c’est la moto parfaite pour moi ». On rappellera qu’il a remporté quatre des six dernières courses de la saison 2021, épreuves dont il s’est élancé de la pole position à cinq reprises, n’ayant raté les commandes de la grille de départ qu’à la der de Valence, d’où il est tout de même parti du second plot.

Pecco Bagnaia

MotoGP Tests Jerez J2 : chronos

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team