MotoGP Test Jerez J1 Enea Bastianini (Ducati/3) : “la GP21 est plus simple, plus facile”

par | 19 novembre 2021

Enea Bastianini n’a pas mis longtemps à comprendre le fonctionnement de sa nouvelle GP21 qu’il a trouvée autrement plus agréable que sa précédente GP19. Et notamment sur un point qu’il faut d’ores et déjà prendre en compte pour 2022 : la mise en route pour la chasse au chrono. Il ne lui pas fallu beaucoup de tours pour claquer le troisième temps. Si le spécialiste des remontées Bastianini se met à partir des premières places sur la grille de départ l’an prochain, il sera sans nul doute à surveiller de près dans les Grands Prix à venir…

Enea Bastianini a joué le titre de rookie de la saison 2021 avec une GP19 face à Jorge Martin déjà équipé en GP21. Après cette première journée de l’intersaison 2022 à Jerez, l’Italien a pu comprendre pourquoi et comment il avait été défait. Mais le passé est maintenant le passé et l’avenir s’annonce radieux… Au sein d’un team Gresini cher à son cœur et dans le déroulé de sa carrière qu’il retrouve, le pilote de Rimini a clôturé la première journée des tests IRTA avec le troisième temps, avec un meilleur tour en 1’37.402 et 51 tours accomplis.

Enea Bastianini auf der Ducati Desmosedici GP21

Enea Bastianini : “la moto est beaucoup plus calme, et elle va beaucoup plus vite

Ce qui a le plus impressionné Bastianini, c’est la facilité de conduite par rapport à l’opus 2019 qu’il a roulé jusqu’au Grand Prix de Valence. L’impression de la nouvelle équipe est également excellente : « de bonnes premières sensations. Je suis content de la moto et de la façon dont les gars ont déjà travaillé au sein de l’équipe. Disons que c’est un peu ce à quoi je m’attendais : une moto plus simple, plus facile et surtout dès la première sortie elle m’a semblé être ma machine depuis déjà un certain temps ».

« Les temps sont venus facilement, j’ai roulé couru sur un bon rythme toute la journée malgré le vent » termine « Bestia ». « Il y aura du travail et des problèmes viendront, mais, pour le moment, nous sommes heureux. La moto est beaucoup plus calme, et elle va beaucoup plus vite. La moto 2019 avait un grand potentiel, mais c’était vraiment difficile à piloter ».

Enea Bastianini

MotoGP Test Jerez J1: chronos

Crédit classements: MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini