Chez Aprilia, on ne change pas une équipe qui perd. Et pourtant, ce n‘est pas faute de réclamer des décisions et une remise en cause, comme des moyens, au siège de Noale. Le directeur technique Albesiano a beau jurer que 2020 sera l’année de la révolution, on a du mal à croire qu’il n’y ait rien d’autre qu’une incantation dans cette déclaration. Et d’autant moins qu’Aleix Espargaró, de retour de deux jours de tests à Misano, a lui-même des difficultés à se persuader de la véracité d’une telle affirmation …

A Noale, rien de nouveau. C’est le bulletin du front MotoGP que pourrait envoyer le team Aprilia. Il avait pris ses quartiers à Misano pour des tests pendant deux jours. Et c’est en toute limpidité qu’Aleix Espargaró en fait le bilan… « J’ai peut-être fait un bon chrono, mais c’était avec le pneu que je n’utiliserai jamais en course. En revanche, avec la gomme pour ces conditions, nous sommes à une seconde des meilleurs. »

« La principale raison en est le manque de traction. Comparé aux tests précédents, nous n’avons rien essayé de nouveau. Nous sommes revenus aux choses que nous avions déjà testées, et j’ai travaillé avec mon chef mécanicien sur la géométrie de la moto » commente l’équipier d’Andrea Iannone.

Après un tel constat, l’Espagnol se lâche : « j’aimerais être confiant, mais pour être conforté, vous avez quand même besoin de quelque chose de motivant et pour le moment il n’y a rien. Je suis conscient qu’Aprilia travaille et que les choses changeront, mais en tant que pilote, ce n’est pas facile de rester positif car ce qui compte pour nous ce sont les résultats, et ces derniers ne viennent pas. J’espère que ça changera. J’aimerais vraiment qu’ils arrivent. »

Mais Aleix répète : « pour moi, après Brno et le Red Bulle Ring, rien n’a changé. C’étaient deux pistes qui nous avaient mis en grande difficulté. Mais rien n’a bougé depuis. J’essaie toujours d’être positif et de motiver mon équipe. Mais je ne vois rien bouger. »

On rappellera qu’Aleix Espargaró a laissé entendre qu’une perte de motivation pourrait intervenir face à cette inertie. Ce qui serait le début d’un processus de réflexion le conduisant à envisager la retraite…

MotoGP Tests Misano : chronos J2



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini