Parmi les quatre constructeurs qui ont choisi de faire leur pré-rentrée pour trois jours de test à Misano, Aprilia était sans doute le plus impatient de retrouver la piste. Car son dernier opus RS-GP est entièrement revu et corrigé par rapport aux versions précédentes. C’est donc du encore plus neuf que chez KTM et il faut prendre des décisions techniques majeures avant le 29 juin, date couperet où toute évolution technique devra être stoppée jusqu’en 2022. Massimo Rivola, le patron des troupes de Noale fait un premier bilan, et il est encourageant.

Quatre constructeurs ont élu domicile à Misano où, pendant trois jours, ils vont non seulement fignoler leurs motos en vue d’un début de saison attendu à Jerez dans trois semaines, mais aussi aguerrir leurs personnels au nouveau protocole sanitaire qui rythmera la vie du paddock dans ce monde rythmé par le Coronavirus.

Massimo Rivola, pour Aprilia a ainsi tiré les conclusions du premier jour qui a vu Pol Espargaró être le plus véloce sur sa KTM. « Depuis fin mai, nous avons eu la possibilité de reprendre le travail, et nous l’avons fait à toute vitesse, pour rattraper le temps perdu » commence le directeur sportif sur GPOne. « Nous avons travaillé sur de nombreux aspects : nous avons essayé quelque chose de nouveau en termes de châssis, et dans les prochains jours, nous essaierons d’autres nouveautés ».

Le moteur a été approuvé

Et le nouveau moteur ? « Nous avons décidé lequel approuver, nous pouvons penser au reste. Je pense qu’il est tôt pour dire que c’est une toute autre Aprilia en tant que moto, mais on peut dire que c’est comme un environnement et comme un air frais que l’on respire. Il y a de l’enthousiasme et une envie d’émerger, de grandir sans hâte ».

« Nous sommes modérément satisfaits de la journée, à laquelle je donne un 6.5, tant pour le bon nombre de tours effectués que pour l’absence quasi totale de problèmes, étant donné que la moto est presque neuve. Bradley Smith a pu compter sur une plus grande confiance la moto ayant également roulé il y a deux semaines, alors que pour Aleix Espargarò, la journée a été le premier véritable retour au guidon. Nous sommes également satisfaits du travail effectué par Lorenzo Savadori avec la RSV4 1100 ». Les essais se poursuivront ce mercredi et jusqu’à jeudi.



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro, Bradley Smith

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini