Marc Marquez est encore loin de sa forme optimale, celle-là même qui lui permettait de mettre sa rétive Honda au pas et ainsi faire des miracles. Le chemin est encore long comme escarpé avant d’être à nouveau celui du monde d’avant cet accident à Jerez en juillet 2020. L’octuple Champion du Monde vit un calvaire dans ce chemin de croix dont il ne voit pas encore le sommet. Le spectre d’une quatrième opération rôde. Mais malgré tout ça, il arrive encore à faire des résultats et même à gagner, comme au Sachsenring dont la configuration du tracé est semblable à celle du prochain rendez-vous à Austin. En attendant le Texas, il force l’admiration d’un de ses meilleurs rivaux, Andrea Dovizioso…

Comment va Marc Marquez ? Il est clair qu’il n’est pas au mieux. Les dernières courses ont démontré une chose : en Aragon, où il y a plus de virages à gauche que de virages à droite, il était compétitif et s’est battu pour la victoire. À Misano, où il y a plus de virages à droite que de virages à gauche, il a davantage lutté avec le côté droit de son corps. Lors du Grand Prix de Saint Marin, l’octuple Champion du Monde a admis qu’à un moment de la course, il avait même pensé à abandonner . Mais il a continué et a pris la quatrième place dans le dernier tour. Ce n’est donc rien de dire que des inquiétudes subsistent encore.

« En ce moment, je profite de quelques tours, de quelques virages, mais quand tu as mal, tu ne peux pas prendre du plaisir. Nous sommes arrivés à un point où je peux profiter de quelques instants. Mais c’est tout » regrette Marc Marquez. « Si je m’amuse sur la moto, alors je serai plus compétitif » ajoute-t-il. Mais on ne sait pas si son bras droit tiendra ainsi jusqu’à la fin de la saison. À Misano, Marc Marquez a confirmé qu’aucune autre intervention chirurgicale n’était pour l’instant prévue pour cet hiver : « pour le moment, le plan est d’améliorer la situation pour les dernières courses. Après Austin, il y a deux semaines de congé. Je vais travailler à la maison et voir si je peux progresser ».

Car sa situation actuelle est celle-ci : « je dois me reposer trois jours après une course. C’est beaucoup. Mais si je ne fais pas ça, j’ai mal. Ensuite, je m’entraîne pendant deux ou trois jours et je m’envole vers le prochain circuit. Je n’ai jamais travaillé comme ça dans le passé », révèle l’Espagnol qui a pourtant enchainé pas moins de deux jours de test à Misano après les trois jours de compétition pour préparer la Honda 2022. Il précise : « nous avons un plan et essayons de travailler. Le plan A est de travailler sur moi-même ». Et le plan B serait-il celui d’une quatrième opération ?

Marc Marquez

Dovizioso : “ce que fait Marc Marquez est dingue” 

La situation de Marc Marquez n’a pas échappé à ses collègues pilotes à commencer par un Andrea Dovizioso qui le connait très bien. Il commente sur Motorsport.com : « il est très difficile d’analyser Marc, d’analyser la situation de Honda de l’extérieur. Très, très difficile ». Cependant, il fait cette évaluation : « pour moi, il est capable de se battre pour la victoire sans être dans une bonne situation physiquement. Je pense qu’il se trouve dans une situation qui est très mauvaise, pas juste un peu, mais ce n’est que mon opinion et je n’en suis pas sûr ».

« Je pense aussi que Honda n’a pas la meilleure situation actuellement », poursuit Dovizioso. « Je pense que tous les autres pilotes chez Honda montrent à quel point il est difficile d’utiliser le potentiel de la moto. Marc est capable de se battre pour la victoire et il a gagné une course cette année dans cette situation, donc ça signifie que comme ça c’est possible. Mais je crois que ce qu’il fait est dingue, car je ne pense pas qu’il soit en situation de pousser comme par le passé et il arrive malgré tout à parfois créer cette situation ».

Pour être dans les meilleures conditions Marc Marquez se soumet aussi à une séance assez particulière avec son kinésithérapeute. Il ne semble pas s’agir de l’acupuncture, ni du drainage d’un abcès ou d’une infiltration, pour lesquels une injection est suffisante, mais d’un traitement visant à étirer les muscles en vue d’un travail en circuit. Dans deux semaines, ce sera au tour du Grand Prix des Amériques, sur un tracé d’Austin qui est le jardin de l’officiel Honda.

Marc Marquez, Repsol Honda Team, Misano MotoGP™ Official Test




Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team