Marc Marquez a passé la tempête de Misano en rejoignant son box à une quatrième place qui fera du bien au moral. Passablement agacé durant tout le week-end de ce Grand Prix de Saint Marin tant par le niveau de sa moto que par sa condition physique le plongeant dans une souffrance de tous les instants, l’octuple Champion du Monde a gardé la tête froide dans une course faite de résilience. Une physionomie qui annonce peut-être le Marc Marquez des prochaines saisons…

Marc Marquez a optimisé sa situation physique et technique à Misano sans chercher à la dépasser et cela a donné une quatrième place finale plus qu’honorable au vu des circonstances. Un labeur qui l’a amené à accepter de perdre 0,8 seconde par tour et de n’avoir aucune chance dans la compétition non seulement contre la Ducati de Bagnaia et la Yamaha de Quartararo, mais aussi face à une GP19 du team Avintia : « Bastianini était trop rapide aussi » a ainsi précisé l’octuple Champion du Monde.

Cependant, il retient le bon côté de cette épreuve, au sens propre comme au figuré : « je suis parti de la septième place sur la grille et j’ai gagné trois places », analyse ainsi le pilote Repsol Honda. « Nous avons obtenu un meilleur résultat que prévu. J’ai dit hier que ma position serait entre 5 et 7 dans la course. C’est pourquoi je suis content de cette quatrième place. Je ne me sentais pas très bien dans la première partie de la course. Mais dans la deuxième partie, j’étais assez fort. J’ai bien géré la première mi-temps, en conséquence, j’ai pu faire des temps décents jusqu’au bout sans être complètement épuisé physiquement ».

Marc Marquez entre donc dans une nouvelle stratégie qui est en rapport avec sa situation actuelle. Il ajoute : « depuis Spielberg, nous nous concentrons aussi beaucoup sur mon style de pilotage. J’ai appris que je peux camoufler certains problèmes un week-end de course en changeant mon style de pilotage. Maintenant, nous savons ce qui fonctionne le mieux. Nous avons encore certains doutes sur certaines variantes de châssis. Mais nous aurons l’occasion mardi et mercredi de tout comparer à nouveau » précise l’équipier de Pol Espargaró en faisant référence aux tests à venir sur le même tracé de Misano.

Marc Marquez, Repsol Honda Team, Gran Premio Octo di San Marino e della Riviera di Rimini

Marc Marquez : “cette quatrième place à Misano est plus importante que la deuxième en Aragon”

« Cette quatrième place à Misano est plus importante pour moi que la deuxième place la semaine dernière sur la piste d’Aragon Je suis conscient que ma condition physique doit encore s’améliorer. Ce n’est pas encore à 100%. On a aussi quelques faiblesses majeures sur la moto », se plaint Marc. « Si vous pouvez éliminer ces points faibles, nous serons plus rapides. Mon coéquipier a toujours été bon ce week-end. Nous avons donc atteint un certain niveau » précise-t-il encore.

Il termine : « ce n’est pas assez pour moi si je suis le meilleur pilote Honda. Je veux atteindre un niveau qui me permette de me battre pour des victoires en Grand Prix chaque week-end. Je pense qu’il me manque encore beaucoup pour atteindre cet objectif. A Misano, j’ai fini quatrième, mais j’ai perdu 10,2 secondes. Je suis loin du rythme que Bagnaia et Quartararo ont mis ».

Marc Marquez attend à présent avec impatience la prochaine étape qui aura lieu sur son tracé fétiche d’Austin. Après Misano, il est également remonté à la 9e place du championnat, et Viñales n’a que 6 points d’avance sur lui. Le 3 octobre, il sera le favori du « Red Bull US GP » à Austin/Texas.

Marc Marquez

MotoGP Misano 1 J3 : classement

Misano

Crédit classement motogp.com

 




Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team