• Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) s’impose en pneus MICHELIN Power Slicks sur le mouillé
• Lukas Tulovic (Tech 3 E-Racing) remporte la course de MotoE™
• Jorge Martín (Pramac Racing) bat le record absolu du circuit en 1min 22s 643
• Eric Granado améliore le record du tour en MotoE avec 1min 35s 161

Brad Binder est sorti vainqueur du Bitci Motorrad Grand Prix von Österreich, sur le Red Bull Ring, une course de MotoGP bouleversée par la pluie. Après être repassés au stand pour sauter sur leur moto chaussée de pneus pluie, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) et Jorge Martin ont pris les deux dernières places du podium.

Malgré l’orage qui menaçait, ce n’est qu’à cinq tours de l’arrivée que la pluie s’est mise à tomber. Tous les pilotes étaient donc partis en pneus MICHELIN Power Slicks. Si la plupart d’entre eux sont repassés au stand pour prendre les motos équipées de pneus MICHELIN Power Rain, Binder est resté en piste et en slicks pour remporter une incroyable victoire.

Dans l’épreuve de la FIM Enel MotoE World Cup écourtée à cinq tours, le pneu slick Michelin a démontré toute sa polyvalence et sa constance dans la performance en livrant une superbe course remportée par Lukas Tulovic (Tech 3 E-Racing) devant Eric Granado et Dominique Aegerter (Dynavolt Intact GP).

Vendredi matin, le weekend avait démarré sur les chapeaux de roues aux Free Practice 1 de MotoGP avec Johann Zarco (Pramac Racing) qui a amélioré le record du circuit sur sa Ducati équipée de MICHELIN Power Slicks Medium avant et Soft arrière, le record datait du week-end précédent au MICHELIN® Grand Prix of Styria établi par son équipier Jorge Martin.

Samedi, en Q2, les températures ont dépassé les 40°C, mais n’ont pas altéré les performances des pneus slicks, bien au contraire puisque Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) a tout d’abord battu le record de Zarco en pneus Hard avant et Soft arrière. Puis le chrono a encore été amélioré par Jorge Martín en 1min 22s 643 alors chaussé d’un Medium avant et d’un Soft arrière.

La nouvelle gamme de pneus MotoE 2021, avec un taux de matériaux durables encore plus élevé, a prouvé qu’environnement et performance pouvaient faire bon ménage en compétition. Le taux de matériaux durables des pneus slicks arrière est désormais de 40%, et de 33% pour les pneus avant.

A l’issue des courses, Piero Taramasso, Manager Deux-roues de Michelin Motorsport, a déclaré : « Ça fait longtemps que nous n’avions pas vu des pneus slicks et pluie ensemble sur le podium et nous sommes assez satisfaits des résultats du weekend, surtout si l’on tient compte des conditions météo très difficiles pendant la course. Preuve des performances de nos pneus 2021, les huit premiers de la Q2 ont été plus rapides que la pole position de l’an passé ici au Red Bull Ring. »

« Même si nous avions éliminé le Hard avant asymétrique de notre allocation MotoGP d’origine, l’option symétrique a prouvé sa polyvalence et sa constance pour nombre de pilotes et de teams en course et lors des qualifications. »

 



Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP