Le Grand Prix d’Andalousie qui a succédé au Grand Prix d’Espagne sur le même tracé de Jerez a offert un beau résultat d’ensemble aux troupes de Valentino Rossi. Même si les célébrations ont été compliquées, avec deux chutes en Moto2 et une blessure en Moto3, Luca Marini, Marco Bezzecchi et Celestino Vietti avaient montré la voie du podium à leur maître qui a aussi sablé le Prosecco. Le Doctor revient sur cette seconde étape du calendrier, en encensant son team Moto2…

C’est un fait maintenant acquis : l’équipe Moto2 de Valentino Rossi fait partie de l’élite de la classe moyenne des Grands Prix. Luca Marini a remporté la première course à Jerez et n’a été battu que par Enea Bastianini dans la seconde. Marco Bezzecchi est parti de la pole position à Jerez 2 et a terminé troisième sur son podium.

« Nous sommes très fiers de notre équipe Moto2, car dans cette catégorie, l’équipe fait la différence », déclare Valentino Rossi. « Nous avons vu cela ces dernières années. Nous sommes au sommet et nous sommes très heureux. Nous avons démarré ce projet en 2017 ». On rappellera qu’en 2018, le team VR46 a remporté le titre de champion du monde avec Francesco Bagnaia. Marini est actuellement troisième du championnat après trois courses cette saison, puisque ce peloton a commencé sa campagne en mars au Qatar. Il ne manque que cinq points par rapport au leader du classement général Tetsuta Nagashima.

« Je pense que mon frère aura un bel avenir »

L’écurie VR46 est actuellement deuxième du classement par équipe, onze points derrière celle d’Ajo. « Le niveau technique est très élevé. Il l’est même tellement que j’ai volé Davide et Idalio. Les deux travaillent maintenant pour moi » précise Rossi.

Le Doctor fait allusion à David Munoz, qui est son chef d’équipe chez Yamaha depuis cette année, et à Idalio Manuel Gavira, qui travaille pour lui en tant que coach de piste. « Je pense que nous avons la meilleure paire de pilotes », estime Rossi. « Luca est mon frère, mais il a un caractère complètement différent de moi. Il est beaucoup plus fermé. D’un autre côté, il pense à tous les détails, ce qui me ressemble ».

Il ajoute : « je pense qu’il a le potentiel pour entrer en MotoGP. Il est très rapide et courageux. Je pense qu’il aura un bel avenir ». Sur son équipier Bezzecchi, il analyse : « en revanche, ‘Bez’ est un personnage plus sexy. Parfois, nous devons le calmer, mais il est aussi très rapide et talentueux. Il peut aussi gagner et entrer en MotoGP. Nous sommes très fiers de nos pilotes ». Voilà un hommage appuyé. Valentino Rossi assure même le service après-vente…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Sky VR46 Moto2