Valentino Rossi s’approche de la fin d’une prolifique carrière où il aura collectionné victoires, titres et construit une notoriété qui aura profité à tout le paddock des Grands Prix. Une œuvre globale qui fera de lui une éternelle personnalité politique et économique incontournable dans le milieu. L’exploit, tout de même, est qu’il ne se soit résigné à raccrocher qu’à 42 ans. Les résultats ne suivent plus et surtout cette saison. Pourquoi ? Le sujet était jusque-là tabou mais le Doctor a levé le secret : il plie bel et bien sous le poids des années…

Le niveau actuel du MotoGP n’a sans doute jamais été aussi élevé. Ce qui met à rude épreuve les organismes. Un paramètre qui s’est particulièrement révélé lors du dernier rendez-vous d’Austin où l’état dégradé de la piste n‘a fait qu’ajouter aux difficultés généralement rencontrées par les des pilotes. Une échéance qui a marqué Valentino Rossi qui est donc passé aux aveux… « La condition physique y était un désastre. C’était très, très difficile, très dur », a commencé Valentino sur AS.

Valentino Rossi

Valentino Rossi : “malheureusement pour moi, être jeune est très difficile”

Il ajoute : « un MotoGP moderne est très exigeant physiquement. Le dimanche, vous êtes déjà fatigué des essais du vendredi et du samedi. Par conséquent, vous devez être en forme à 100% et vous devez également être très jeune ». Une dernière remarque qui l’amène à cette évidence : « je peux essayer d’être à 100% et en forme, mais redevenir le même est mission impossible. Malheureusement pour moi, être jeune est très difficile ». Tout est dit. A Misano, le week-end prochain, il tirera sa révérence devant son public et il y aura beaucoup d’événements pour marquer le coup…

Valentino Rossi

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team