Ce week-end, au Mans, l’avenir de Valentino Rossi version pilote sera encore un des sujets qui animera l’ambiance dans le paddock. Il faut dire qu’à une échéance d’une annonce qui est attendue pour la manche suivante en Italie, les débats s’animent. Au vu des performances actuelles du Doctor, c’est bel et bien la retraite, volontaire ou forcée, qui tient la corde. Mais personne n’ose vraiment le dire à haute voix. Sauf une personne…

L’avenir de Valentino Rossi est l’un des sujets d’actualité du MotoGP. L’Italien de 42 ans a déjà déclaré qu’il faudrait plusieurs courses pour se décider, tandis que son contrat Yamaha chez Petronas doit prendre fin au terme de cette saison. Et au sujet de son renouvellement, il y a une clause de résultat, qui, pour le moment, est loin d’être respectée. On attend une réponse fin mai, au Mugello. Mais il y a des indices forts, dont celui-ci : jamais Vale n’avait connu pire début de saison de toute sa carrière. Et puis il y a ce qui se passe dans la tête en plus de ce qui est vécu sur la piste. Comment deviner ce domaine ? Un ancien pilote a apparemment les compétences pour le faire et il s’agit de Sito Pons.

Dans des propos rapportés par le site Marca, le désormais patron d’une écurie éponyme déroule ainsi sa théorie : « je suis vraiment un grand fan de Valentino Rossi et j’ai une grande estime pour lui, car je pense que c’est une personne formidable. Mais si vous me posez des questions sur lui, je peux vous donner ma théorie. Quand un pilote est dans sa situation, c’est très difficile. Pour faire de la course moto il ne faut être habité par aucun doute.  Vous ne pouvez pas douter de la nécessité de courir. Et quand un pilote est dans la situation de Valentino, où tout le monde parle constamment de continuer ou de s’arrêter, vous avez en tête des messages qui vous font perdre de vue le véritable objectif ».

Valentino Rossi Portugal

Valentino Rossi inconsciemment vers la sortie ?

L’ancien pilote pense que ces incertitudes sapent le mental. « Quand tout le monde se demande si vous devez continuer à courir ou non, tous ces messages vous parviennent inconsciemment et peu à peu vous vous déconnectez. Sans vous en rendre compte, vous ne savez pas pourquoi mais vous n’êtes plus fort, et la situation est que vous n’êtes pas là à cent pour cent concentré car il y a un doute qui hante votre tête », explique-t-il.

Pour cette raison, le double champion du monde 250cc est convaincu de ce qui va se passer bientôt : « quand tu as des doutes tu manques de vitesse, ça m’est arrivé quand j’ai décidé de prendre ma retraite, j’étais dans la même situation, je continue ou je ne continue pas. Et j’ai réalisé que quand tu commençais à te poser cette question, tu étais déjà dehors. Moi, honnêtement, je pense que Valentino à la fin de l’année ne continuera pas ». Voilà qui est clair. On rappellera qu’il a pour pilote un certain Stefano Manzi de l’académie VR46. Peut-être qu’il a aussi des infos de ce côté-là…



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team