La saison 2018 de MotoGP a été de toute beauté. Mais cependant, il y a eu un nuage dans ce beau ciel bleu. D’autant plus gênant qu’il n’a eu de cesse de déverser l’eau qu’il contenait sur un tracé de Silverstone qui s’est retrouvé noyé par ces problèmes. Avant de faire carrément naufrage. Une tragédie gigogne que personne ne souhaite revivre en 2019. Pour éviter certaines choses qui se sont passés lors de ce Grand Prix de Grande Bretagne qui s’est dissout sous l’averse, Valentino Rossi fait une proposition…

L’annulation de la course de Silverstone a révélé des lacunes de communication aussi banales qu’inacceptables pour un sport de haut niveau.  Le point critiqué est ici la fameuse réunion lancée au débotté et qui a décidé de l’annulation des courses dominicales. Une assemblée importante, pourtant ratée par certains, à leur corps défendant. Ainsi, Andrea Dovizioso n’a pas été informé de cette rencontre, pas plus que le manager de l’équipe Ducati, Davide Tardozzi. De nombreux participants ont vu leurs collègues de la Commission de sécurité à la télévision et se sont de leur propre initiative dirigés dans la même direction. Une procédure décidément trop aléatoire pour prendre l’une des décisions les plus délicates de la saison MotoGP 2018.

Chaque vendredi soir des week-ends de course, la Commission de la sécurité réunit tous les pilotes pour discuter de sujets de sécurité. De nombreuses personnes y participent, bien que la présence ne soit pas obligatoire. Cela se passe dans les locaux démontables de Dorna.

Je pense que la Commission de sécurité est l’association moderne des pilotes “, a déclaré Valentino Rossi, sur le site Web Motorsport-Total.com. ” Nous parlons tous ensemble de problèmes de sécurité et de nombreux pilotes se rendent à des réunions, ce qui est très bien.”

Mais à Silverstone, dans le chaos général, il n’y a pas eu de convocation générale pour une réunion officielle et si les pilotes se sont retrouvés dans le camion IRTA, c’est grâce à un rapide bouche à oreille qui en néanmoins oublié certains.

Pour ne plus revivre ça, le Doctor propose une solution : “l’organisation de Silverstone n’était certainement pas bonne. Certains pilotes le savaient et ils sont arrivés, d’autres ne savaient rien. Il devrait être facile de mieux s’organiser pour que tout le monde se retrouve la prochaine fois. Je pense que nous devrions créer un groupe WhatsApp “. A suivre ?

Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP