MotoGP VIDEO : quand Valentino Rossi parle avec Dainese on dirait qu’il s’adresse à Marc Marquez

par | 2 décembre 2021

Valentino Rossi a fait un vidéo avec son équipementier favori et les mots échangés sur la sécurité en général, nécessitant absolument de porter un ensemble approprié, sonnent comme un message subliminal pour un Marc Marquez qui n’a jamais compter ses chutes. Au vu de la situation actuelle de l’Espagnol, les propos de l’Italien ne laissent pas indifférents…

Valentino Rossi est toujours sur les ondes et sur la toile, et même lorsqu’il parle de sécurité en général, on décèle toujours chez le Doctor un message en rapport avec la compétition. Sur deux thèmes abordés que sont la peur et les chutes, on ne peut s’empêcher de penser à Marc Marquez. Vale commence par cette peur : « pour nous qui pratiquons un sport dangereux, la peur est très importante. Alors à mon avis il y en a certains qui comprennent mal le terme : on dit j’ai peur… et il semble que c’est un peu un déshonneur ». Il poursuit : « mais la peur est importante pour comprendre la limite. Les meilleurs sont ceux qui arrivent à aller à la limite sans jamais la dépasser ou le faire moins de fois que les autres tout en s’approchant très près ».

Valentino Rossi

Valentino Rossi : “lorsque vous vous blessez, votre corps ne redevient plus comme avant, il change toujours

Avec par exemple 22 chutes cette saison en MotoGP, que pense Rossi d’un Marc Marquez ? Il répond, en quelque sorte… « La peur est un élément important dans la course moto car si vous y allez toujours sans peur… ce n’est pas bien : bien sûr, vous avez des jokers avec lesquels vous pouvez jouer, vous avez des moments où vous êtes tellement en forme que vous pouvez même aller plus loin. Mais si vous commencez toujours à courir comme ça… c’est mathématique que quelque chose de mal arrivera tôt ou tard. Que signifie oser ? Dans notre sport, il faut le faire : il faut oser. Mais il faut le faire quand c’est le moment… ».

Pour être totalement complet, Vale fait une mention sur les chutes : « pour atteindre un certain niveau, vous échouez et tombez de temps en temps. Je parle de mon expérience, j’ai couru avec des motos depuis presque toute une vie : eh bien, à chaque fois que je ne portais pas de protection, je me blessais toujours. Toujours. Et puis, plus tard, vous comprenez que lorsque vous vous blessez, votre corps ne redevient plus comme avant, il change toujours, même si la blessure est peut-être une petite chose. Je l’ai appris directement sur ma peau ». Et Marc Marquez dans sa chair.

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez, Valentino Rossi