On l’a constaté dès cette intersaison, Maverick Viñales se montre plus souriant, détendu, voire même d’un enthousiasme juvénile lorsqu’il parle de sa Yamaha. Pourtant, malgré quelques coups d’éclat, sa situation sportive avec la M1 n’a pas fondamentalement changé par rapport à ce qu’il connait depuis maintenant deux ans. Sa septième place au terme du Grand Prix du Qatar en est une démonstration qui prévaut sur sa pole-position avant l’échéance de cette course.  Mais dans le box, tout va mieux. Alors quand le moral va…

… Tout va ! Ou presque. Viñales a fait le grand ménage autour de lui à la fin de la saison 2018. Son chef mécanicien Ramon Forcada s’en est allé servir la cause de Morbidelli au sein du nouveau team satellite Yamaha qu’est Petronas. Sont arrivés à ses côtés un Esteban Garcia avec qui il a été Champion du Monde sur KTM en 2013. Le chef mécanicien est appuyé par Julian Simon comme coach sportif. On rappellera que l’Espagnol a été titré en 2009 sur une Aprilia en catégorie 125.

Un cadre dans lequel le pilote espagnol de 24 ans se sent bien. Car il a besoin d’être ainsi canalisé pour faire correctement son métier : « les sensations sont très bonnes » assure l’équipier de Valentino Rossi qui a aussi son clan. « L’ambiance dans l’équipe est complètement différente de celle qui prévalait l’an passé. C’est plus calme et plus détendu, ce qui me permet de rester calme moi-même et c’est très positif. Et je pense que si les choses tournent mal, Esteban et Julito me sont d’une grande aide ».

Le jalonnement salvateur à Viñales se traduit aussi par une méthode de travail particulière : « on a un bon plan » explique-t-il sur motorsport-total. « On suit un plan et on n’en dévie jamais. C’est très important car l’an passé, je faisais un run de dix tours alors que maintenant, on travaille par séries de quatre. Ce rythme me permet d’être plus calme, il me donne l’occasion d’avoir du temps pour essayer des choses, de les évaluer sereinement et pas dans l’urgence. C’est très important ».

Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP