Stefan Pierer est le patron de KTM et il s’est exprimé sur Speedweek au sujet du coup de tonnerre venu du Red Bull Ring : Johann Zarco veut prématurément mettre un terme au contrat qui le lie avec la marque de Mattighofen. Le PDG confirme et parle d’épuisement professionnel chez le Français.

Stefan Pierer, PDG de KTM n’y va pas par quatre chemins : « nous avons actuellement trois conducteurs et demi. Je ne parle de Syahrin. Je parle de Johann Zarco. Je pense qu’il présente des symptômes d’épuisement professionnel. Nous nous sommes demandé si nous ne devrions même pas le mettre hors service pour une ou deux courses de Grand Prix. Nous sommes responsable de lui ».

« Nous voulions lui donner l’occasion de retrouver son ancienne forme. Ce n’est pas seulement à propos de la condition physique. C’est aussi le reste. Jean-Michel Bayle s’efforce de l’aider. Que Zarco soit un bon motocycliste ne fait aucun doute. Le fait que Johann Zarco ait éteint sa moto à Assen n’était qu’un effet ou un signe d’un syndrome de surmenage ».

Il poursuit sur Speedweek: « Zarco a souvent fait des commentaires que personne ne veut entendre chez KTM. En Saxe, il a critiqué le fait que KTM ait essayé 1 000 choses depuis novembre, que cela n’a pas fonctionné. Jeudi, il a déclaré que le travail de Dani Pedrosa ne portait aucun fruit jusqu’à présent. Parmi les progrès que nous avons accomplis cette année avec la machine MotoGP, beaucoup sont à attribuer au pilote d’essai Pedrosa ».

Pierer termine : « il m’a demandé à Spielberg si nous pouvions résoudre le contrat à l’amiable. Il peut décider lui-même quand il nous quittera. Il nous dira s’il veut piloter jusqu’à la fin de l’année. Il a soudain semblé complètement détendu quand il a obtenu mon consentement pour la résiliation du contrat ».

« Je suis curieux de voir si ce soulagement affectera le circuit et quels résultats il obtiendra lors du prochain Grand Prix s’il décide de continuer jusqu’à la fin de la saison. Après tout, il a maintenant obtenu son deuxième meilleur résultat de la saison ».

« Nous prenons également tous les conflits juridiques de Johann Zarco, afin qu’il puisse se concentrer sur la conduite. Nous lui avons assuré immédiatement. Cette solution est la meilleure pour les deux côtés ».



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP