Johann Zarco profite de la trêve estivale pour recharger ses batteries mais aussi affûter ses armes. Et pour cause : jamais il ne s‘est retrouvé en aussi bonne position à mi-parcours d’une saison en MotoGP. Second au championnat d’un compatriote Fabio Quartararo pilote d’usine Yamaha, il joue à plein sa carte de membre du clan Ducati, malgré le fait qu’il évolue dans une équipe satellite. Un statut qui ne le freine pas dans ses ambitions, et il le dit clairement, même si l’histoire joue contre lui…

Et en effet, on n’a jamais vu en MotoGP un Champion du Monde issu d’un team satellite. Cependant, à force de tirer le niveau du plateau vers le haut, tout en nivelant les opportunités de faire évoluer la technique, il fallait bien que cela arrive. Et c’est ce qui semble arriver en 2021…

Ainsi, grâce à une politique Ducati donnant à ses alliés les plus proches un matériel qui n’a rien à envier à ses propres pilotes officiels, nous avons un Johann Zarco second au championnat et donc non seulement leader de la marque au classement général, mais aussi premier challenger du leader du moment, en l’occurrence Fabio Quartararo. 34 points de retard, c‘est beaucoup et peu à la fois, surtout lorsque l’on sait que les deux prochains rendez-vous qui lanceront la seconde mi-temps de cette course au titre se jouera sur le Red Bull Ring. Un tracé qui est un rêve pour les Ducati, et un cauchemar pour les Yamaha. Au milieu, il y aura des KTM performantes et un Marc Marquez plus en forme sur une Honda.

D’ailleurs, Johann Zarco ne s’y trompe pas : « en Autriche, la moto peut avoir un avantage, mais ce ne sera pas facile. Mais en mettant tout ensemble, si je monte le niveau comme je veux, je peux décrocher la première victoire et ça peut très bien se passer pour le championnat ». Des propos formulés lors de l’émission sur Twitch avec Canal + Sport France. Le double Champion du Monde a ensuite ainsi poursuivi son propos, ne laissant aucun doute sur sa détermination : « l’objectif est de rester devant Fabio, ce n’est pas d’être le premier Ducati ».

Zarco

Zarco : “cela ne s’est jamais produit en France, il faut en profiter”

Il ajoute : « derrière Fabio, je suis le premier Ducati, donc c’est bien, mais ce n’est pas l’objectif principal. Avec une si bonne position au championnat, l’objectif est de marquer plus de points et de rêver d’être champion du monde ». Un rêve qu’il a commencé à construire : « je m’attendais à être dans le top cinq et à me battre pour le podium. Après un bon départ au Qatar avec deux deuxièmes places, j’ai été en tête du championnat. J’ai eu une chute au Portugal et eu quelques difficultés en Espagne, mais j’ai bien récupéré à Le Mans-Mugello-Barcelone ».

« J’essaie de continuer à m’améliorer pour être un vrai prétendant au titre et combattre Fabio de la FP1 à la course » termine celui qui effectue sa cinquième saison en MotoGP. « Bien que nous soyons rivaux, jouer le titre ensemble jusqu’au bout serait génial. Cela ne s’est jamais produit en France. Ce sont des années exceptionnelles et il faut en profiter ».



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing