Les deux parties se disent soulagées de s’être accordées pour une fin d’histoire à l’amiable anticipée. Un divorce par consentement mutuel, une rupture conventionnelle, mais si les apparences sont sauves, il reste un vide à combler. KTM cherche à présent le pilote qui prendra la place d’un Johann Zarco aussi décrit comme épuisé par cette douloureuse expérience. Et il ne sera pas si facile à trouver…

L’expérience de Johann Zarco sur la RC16 de KTM sera sans nul doute étudiée de près par les managers et les pilotes qui auront retenu la leçon : signer pour cette moto ne serait-il pas comme faire un pacte avec le diable ? Pour une descente aux enfers assurée. Certes, Pol Espargaró ou encore Miguel Oliveira semblent montrer qu’il n’y a pas de fatalité en la matière. Mais tout de même…

Une situation dont KTM a parfaitement conscience. Hubert Trunkenpolz est membre du conseil d’administration de KTM. Âgé de 57 ans, il est en charge de la gestion des marques et des produits, ainsi que de PG & A (pièces, vêtements et accessoires). Le T dans son nom de famille fait partie de la marque KTM. Lorsqu’il parle, on l’écoute… « Oui, il nous manque un pilote » admet-il sur Speedweek. « Si Zarco cesse de piloter, le pilote d’essais Mika Kallio le remplacera jusqu’à la fin de la saison ». Voilà qui est clair pour 2019.

Si le problème du pilote KTM pour 2019 peut donc être résolu relativement facilement, pour la saison 2020, ce sera une autre paire de manches. Hubert Trunkenpolz donne son sentiment : « ma solution préférée pour l’équipe Red Bull KTM Factory serait un duo de pilotes avec Pol Espargaró et Dani Pedrosa. Mais Dani a signé un contrat de pilote d’essai et a explicitement déclaré qu’il n’était pas disponible pour la course. Néanmoins, nous allons certainement lui redemander, car nous avons une nouvelle situation. Mais la décision sera celle de Dani. Il serait la solution évidente. C’est la situation. Quoi qu’il décide, nous accepterons sa réponse ».

L’hypothèse selon laquelle KTM pourrait transférer le pilote du team satellite Tech3 Miguel Oliveira, qui a fini huitième et meilleur représentant KTM au Grand Prix d’Autriche, ne serait pas à prendre en compte : « KTM m’a promis qu’Oliveira sera chez Tech3 en 2020 » a déclaré à Speedweek Hervé Poncharal. Pour l’équipe Red Bull Tech3 KTM, 2020 est donc prévu avec Miguel Oliveira et Brad Binder.

Alors qui ? Un jeune venu du Moto2 ? « En Moto2, nous ne pensons qu’à Álex Márquez ou à Remy Gardner » déclare Hubert Trunkenpolz. Jack Miller ayant décliné l’offre KTM, tout reste à faire pour les hommes de Mattighofen en vue de la prochaine campagne.



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP